MAP Bulletin de l’écologie de l’Afrique MAP Bulletin quotidien d’informations économiques africaines MAP Revue de la Presse Quotidienne Internationale Africaine (RPQI-Afrique) APS L’accord de partage gazier entre le Sénégal et la Mauritanie augure un développement du secteur en Afrique (Chambre africaine de l’énergie) ANP L’ambassadeur du Nigéria reçu par le Chef d’État du Niger ANP Maradi: Lancement d’une campagne sur de la planification familiale APS Cité du savoir de Diamniadio, un futur  »écosystème » pour la création d’entreprises et de start-up (Responsable) APS L’État invité à anticiper les pertes d’emplois liés au numérique APS Saint-Louis: Inhumation des quatre pêcheurs retrouvés morts au Cap-Vert APS Médias: Macky Sall plaide pour un message positif sur l’Afrique

Suisse – Le Prix Kourouma 2017 décerné au romancier camerounais Max Lobe


Rabat, 28/04/2017 (MAP) – Le prix littéraire Ahmadou Kourouma a été attribué, vendredi, à l’écrivain camerounais Max Lobe pour son roman « Confidences » (éditions Zoé), lors d’une cérémonie à l’occasion du 31ème Salon international du livre de Genève.

Dans son ouvrage, le romancier établi en Suisse depuis 15 ans revisite l’histoire de son pays natal, le Cameroun, à l’aube des Indépendances. Une vieille femme, témoin de cette période troublée accompagne et guide le narrateur en jouant le rôle d’intercesseur.

Né à Douala en 1986, Max Lobe grandit dans une famille de sept enfants. Il arrive en Suisse à l’âge de 18 ans et y suit des études de communication et journalisme. En 2009, le Prix de la Sorge de l’Université de Lausanne lui est remis pour sa nouvelle « Le Baccalauréat ».

En janvier 2013, c’est son oeuvre « 39 Rue de Berne » aux éditions Zoé qui a reçu en 2014 le Prix du « Roman des Romands ». Un an après, il publie son roman « La Trinité bantoue », suivi en 2016 de « Confidences », consacré à l’histoire de l’indépendance du Cameroun.

Le Prix Kourouma, soutenu par la Direction de la coopération suisse (DDC), l’Organisation internationale de la Francophonie et le quotidien Le Monde, récompense un ouvrage, un essai ou une fiction consacré à l’Afrique subsaharienne, et dont l’esprit d’indépendance, de lucidité et de clairvoyance s’inscrit dans le droit fil de l’héritage légué par le grand écrivain ivoirien.

Quelques 600 auteurs sont présents sur les douze scènes thématiques du Salon qui propose cette année plus de 3.000 animations, rencontres et activités du 26 au 30 avril.

Trois Maisons d’édition marocaines y exposent leurs ouvrages, à savoir La Croisée des chemins, Marsam et Yanbou’a Al-Kitab.

Dans la même catégorie