Inforpress Primeira-dama defende revitalização de todo o negócio à volta do pano de terra ANP Assemblée nationale : Une délégation du groupe d’Amitié parlementaire Türkiye- Niger reçue par le 1er vice-président de l’institution ANP Niger : Ouverture à Niamey d’un Forum National sur l’organisation du Hadjj et de la Oumra APS Le Collectif des associations islamiques appelle à ‘’l’esprit de dépassement ‘’ MAP Kenya: l’expérience marocaine dans la lutte contre le crime organisé mise en avant devant l’Association des procureurs africains AIP Les jeunes du Hambol magnifient Alassane Ouattara AIP Le Vice-président Tiémoko Meyliet inaugure la nouvelle agence COOPEC de Tafiré AIP Des élèves et leurs enseignants célébrés au Collège Diéty Félix de Danané Inforpress Portugal: IPB comemora 40 anos com atribuição de Medalha de Mérito Internacional aos municípios de Cabo Verde AIP Le maire de Bangolo appelle à l’union des cadres RHDP du Guémon autour des idéaux du président Ouattara

Table Ronde des bailleurs et partenaires au développement du Niger : Quelque 45 milliards d’euros annoncés pour financer le PDES 2022-2026


  6 Décembre      12        Economie (17158), Finance (1060),

   

Paris, 6 Déc (ANP) – Ce sont quelque 45 milliards d’euros qui ont été annoncés par des bailleurs et partenaires au développement du Niger pour financer son Plan de Développement Economique et Social (PDES 2022-2026) lors de la Table Ronde qui leur est dédiée à Paris du 5 au 6 décembre 2022.

Présidée par le Chef de l’Etat nigérien Mohamed Bazoum, cette table ronde avait pour objectif de lever des fonds destinés à contribuer aux ressources financières prévues pour la réalisation de toutes les actions prioritaires retenues dans le PDES 2022-2026 et qui sont estimées à 29,62 milliards d’euros, soit près de 20.000 milliards de francs CFA. A l’ouverture de cette rencontre, le Président de la République Mohamed Bazoum a déclaré que le PDES 2022-2026, qui est conforme aux engagements régionaux et internationaux auxquels le Niger a souscrit, « est une traduction opérationnelle des priorités du Gouvernement en matière de développement économique, social, culturel et environnemental.

Il ambitionne de réaliser un taux de croissance économique annuel moyen de 9,3%, un taux d’inflation inférieur à 3% et un déficit budgétaire global contenu à moins de 3% ».

Il a pour objectif de réduire le taux de pauvreté de 43% en 2022 à 35% en 2026 et s’appuie sur trois principales priorités que sont le développement du capital humain, l’inclusion et la solidarité ; la consolidation de la gouvernance, de la paix et de la solidarité et la transformation structurelle de l’économie.

Le fait est que, a expliqué le Président nigérien, « en mobilisant suffisamment de ressources avec les partenaires institutionnels et le secteur privé, en complément de l’effort de l’Etat, nous créerons les conditions de la diversification et de la modernisation de l’économie du Niger, du développement du capital humain, de la consolidation de la gouvernance, de la paix et de la sécurité ».

Dans la même catégorie