MAP Afrique du Sud : Le gouvernement recourt au compte spécial de réserve d’or pour financer une dette publique accablante MAP Burkina: le gouvernement suspend l’exportation de l’or de production artisanale AIB Burkina : Le ministre Sorgho visite deux ponts réalisés à hauteur de 700 millions FCFA à Koudougou AIB Burkina : La reprise de la route Sakoinsé-Koudougou enregistre un taux d’exécution de 45,83% AIB Le ministre Bazié dit «merci» aux Russes pour la «franchise» et «respect mutuel» dans leur coopération avec le Burkina ANG Turismo/”Governo deve tirar proveito do Arquipélago dos Bijagós como um dos maiores destinos turísticos do mundo”, diz Adelino da Kosta Inforpress Afrobasket’2025: Líbia entra no grupo dos adversários de Cabo Verde Inforpress AAI quer melhorar o conhecimento do país e explorar os desafios sobre o fenómeno das migrações e asilo no contexto regional MAP CPS de l’UA: Le Maroc réitère que le succès de tout effort de consolidation de la paix en Afrique nécessite l’inclusion d’activités socioéconomiques ANP « La jeunesse constitue le fer de lance de la refondation »(Maire Central de Tahoua)

Table ronde sur le PDES : annonce de 45 Milliards d’euros sur un objectif de 29, 62 Milliards


  6 Décembre      51        Economie (20471), Finance (1472),

 

Niamey, 06 déc (ANP)- Le Niger a obtenu un engagement à hauteur de 45 milliards d’euros sur des prévisions de 29,62 milliards pour le financement de son Programme de développement 2022-2026, apprend-on de source officielle.

Des Partenaires Techniques et Financiers (PTF) et les investisseurs privés du Niger ont annoncé ces appuis financiers ce mardi au terme de deux jours de table ronde sur le thème  »Niger, une terre d’accueil et d’opportunités » tenue à Paris.

Le gouvernement nigérien a réuni en France ses partenaires afin de mobiliser quelque 10670 Milliards de FCFA pour combler le gap de financement de son plan de développement économique et social (PDES-2022-2026) d’un coût de près de 19.500 Milliards FCFA.

Il est attendu 10,5 milliards de dollars des PTF et 6,1 milliards de Dollars américains du secteur privé.

Le Président de la République, Mohamed Bazoum a fait comprendre qu’à travers ce deuxième PDES, le gouvernement nigérien ambitionne de réduire la pauvreté dans le pays à 35,4% d’ici 2026.

‘’La croissance sera durable et inclusive afin qu’elle profite à toutes les couches socioéconomiques, notamment les plus défavorisées’’ car ‘’notre ambition est de ramener le taux de pauvreté de 43% en 2022 à 35,4% en 2026’’, a assuré le chef de l’Etat nigérien.

L’Objectif global du programme est de contribuer à bâtir un pays pacifique, bien gouverné, avec une économie émergente et durable ainsi qu’une société fondée sur des valeurs d’équité et de partage des fruits du progrès.

‘‘Le Plan de Développement Economique et Social 2022-2026 est la deuxième déclinaison quinquennale de la Stratégie de Développement Durable et de Croissance Inclusive Niger (SDDCI) 2035’’, note-t-on.

Le PDES 2022-2026 s’articulera autour de trois (3) axes stratégiques dont le développement du capital humain, l’inclusion et la solidarité, la consolidation de la gouvernance, de la paix et de la solidarité et enfin la transformation structurelle de l’économie.

Ce programme opérationnalise la Déclaration de Politique Générale du Gouvernement et vise à concrétiser les engagements du Président de la République, contenus dans le Programme de Renaissance Acte III, mais aussi sa vision et orientations pour le Niger en phase avec l’agenda 2063 de l’Union Africaine et l’atteinte des Objectifs de développement Durable des Nations-Unies.

Dans la même catégorie