AIP Six morts dans un éboulement sur un site d’orpaillage près de Loho à Niakara AIP Psgouv 2020: plus de 200 pompes à motricité humaine réparées ou remplacées dans le N’zi AIP Le maire de Samatiguila reconnaissant à sa population pour la victoire de Ouattara MAP Nigeria : Au moins 110 civils tués dans une attaque terroriste MAP Football : Décès de l’ancien international sénégalais Bouba Diop à l’âge de 42 ans APS FOOTBALL : LA GAMBIE REMPORTE LE TOURNOI DE LA ZONE OUEST A DE L’UFOA APS DES ÉLÈVES DE SAINT-LOUIS SENSIBILISÉS SUR LES VIOLENCES BASÉES SUR LE GENRE ANP Maradi : le Chef de l’Etat lance les travaux d’aménagement et de bitumage de la route Mayahi-Tessaoua-frontière du Nigéria GNA NCCE urges political activists to eschew violence ahead of elections GNA CSOs urged to build stronger partnership to champion agro-ecology

Tahoua : 3 projets dont deux routes et une cimenterie pour plus de 285 milliards de FCFA lancés (2ème lead)


  21 Octobre      15        Société (25429),

   

NIAMEY, 20 oct (ANP) – Le Président de la République Issoufou Mahamadou a donné ce mardi 20 octobre à Kao (Tahoua, Nord) le coup d’envoi des travaux de trois chantiers dont une cimenterie et deux projets routiers pour plus de 285 milliards de FCFA.

La cimenterie de Kao « c’est un investissement de près de 165 milliards de francs CFA qui va être réalisé, et cela va créer des emplois pour les jeunes nigériens », précisant que « près de 1000 emplois directs et indirects vont être créés », s’est le chef de l’Etat, après la pose de la première pierre du complexe qui s’étend sur d’environ 7.154 hectares avec une capacité de production annuelle d’un million de tonnes.

« Cette cérémonie est le mariage entre l’industrie et les infrastructures routières, entre la production et la route », a fait observer le président issoufou, avant de rappeler que l’un des objectifs du Programme de Renaissance, « c’est de produire et de transporter les produits à moindre coût, pour non seulement le marché intérieur, mais aussi pour le marché extérieur notamment le marché unique que nous offre la Zone de libre-échange continental africaine (Zlecaf) ».

 « le secteur de matériaux de construction est un des secteurs qui, pour le Niger, a des avantages comparatifs. Avec la cimenterie de Malbaza, celle de Keïta et maintenant celle de Kao, nous allons exploiter à fond cet avantage comparatif que nous avons dans le secteur de matériaux de construction », a-t-il fait valoir.

Réceptionnée en mars 2019 par le président Issoufou, l’unité cimentière de Malbaza a une capacité de 650.000 T par an, couvrant 80% des besoins nationaux, selon ses promoteurs.

Quant à la cimenterie de Keita, toujours dans la région de Tahoua, elle est en cours de construction.

Les projets routiers lancés ce mardi concernent la réhabilitation de la section Tahoua-Abalak (135km),  un tronçon de la RTA ou la route de l’uranium,  reliant Tahoua à Arlit dans le  Nord , zone de de production d’uranium) et  le  réaménagement et le bitumage de la route RTA (PK70) qui va de Kao à Tchintabaraden (87km). La réhabilitation de la route Tahoua-Abalak coûtera près de 85,3 milliards de F CFA pour un délai contractuel de 36 mois tandis la bretelle de Tchinta se chiffre à quelque 35,8 milliards de F CFA dans un délai de 30 mois.

 « Je ne peux que me féliciter de ces deux cérémonies qui constituent la réalisation d’une promesse supplémentaire du Programme de Renaissance et je salue ceux qui ont décidé d’investir dans ce secteur », s’est réjoui le chef de l’Etat nigérien.

Dans la même catégorie