GNA Council of State member honoured for contributions to energy sector AIP Les élèves du lycée moderne d’Agnibilékrou appelés à plus de discipline et de responsabilité INFORPRESS São Vicente: Jovem esteticista incentiva mulheres a cuidarem da saúde das suas unhas AIP Législatives 2021: Le candidat EDS de la commune envisage l’installation d’un bureau du député à Adzopé GNA Futebol/Santiago Norte: Esperança e Varandinha continuam a dividir liderança do campeonato GNA Legislativas: PP perspectiva apresentar candidaturas nos círculos eleitorais do Sal e Fogo GNA Veep and wife take jabs of Coronavirus vaccine GNA Kwahu Afram Plains North D/A donates Furniture to District Education Office AIP Législatives 2021: Cissé Bacongo conseille la vigilance dans le choix des députés à Koumassi AIP Législatives 2021: Le préfet de Tengrela appelle à une campagne sans incident

Tanganyika : les prix des denrées alimentaires en hausse à Kongolo


  12 Février      6        Agriculture (1957), Société (29298),

   

Kalemie, 12 Février 2021 (ACP),-Les prix des produits de consommation de première nécessité provenant de l’agriculture, de la pêche et de l’élevage connaissent une augmentation depuis le début de l’année en cours sur le marché à Kongolo, territoire situé à plus de 400 (quatre cents) km de la ville de Kalemie, chef-lieu de la province du Tanganyika, a constaté l’ACP.

1 kg de viande qui se vendait à 4.000 (quatre mille) FC l’année dernière, se négocie actuellement à 8.000 (huit mille) FC ; un verre de haricot qui coûtait  250 (deux cent cinquante) FC il y un mois, se vend entre 500 (cinq cents) à 600 (six cents) FC.
Par ailleurs, le verre de riz qui coutait  175 FC en décembre 2020 est  passé à 350 FC ; un verre d’arachide qui se négociait à  150 FC se vend en février 2021 à 300 FC.

Un bassin de maïs graine de 10 (dix) kg est passé de 2.000 (deux mille) et 2.500 deux mille cinq cents) FC en 2020, à 8.500 (huit mille cinq cents) voir 9.000 (neuf mille) FC.

Cette surchauffe de prix a poussé l’administrateur de territoire de Kongolo, Salumu Kyanga Ramazani, a interdire toute sortie des produits agricoles, particulièrement le maïs graine, afin de prévenir une éventuelle famine dans sa juridiction.

Dans la même catégorie