MAP Les Sud-africains appelés à remettre à la police les armes à feu illégales MAP Le Conseil national de l’ordre des notaires salue les sages décisions de SM le Roi dans la gestion du dossier d’El Guerguarat MAP Gabon : Durcissement des mesures restrictives pour lutter contre la 2è vague de coronavirus MAP Afrique du Sud : Les équipes de gestion des catastrophes en alerte à l’approche du cyclone Eloise MAP La SG de l’OIF lance à Dakar un portail dédié aux ressources humaines éducatives GNA Use of Hydrogen Peroxide inactivates coronavirus – Study GNA 85 people arrested for not wearing nose masks in Koforidua GNA Okere District Assembly congratulates Dan Botwe AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La direction d’une société minière échange avec les populations de Prikro AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le nouveau préfet de la Marahoué prend fonction

Tanger Med a l’ambition de jouer son rôle comme une locomotive de développement continental (M. Brini)


  3 Décembre      27        Coopération (1211), Economie (10840),

   

Tanger, 03/12/2020 (MAP) – Tanger Med a l’ambition de jouer son rôle comme une locomotive de développement continental en partageant avec l’ensemble des membres de l’Association Africaine des Zones Économiques (AEZO) toutes les expériences que le groupe a pu réaliser, a affirmé, jeudi, le Président du Groupe Tanger Med, Fouad Brini.

Dans une allocution prononcée à l’occasion de l’ouverture de la 5ème édition de la Convention annuelle des zones économiques africaines, tenue en format virtuel, M. Brini a précisé que l’ambition du Maroc et la vision de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu l’Assiste, a appelé depuis le début à une coopération Sud-Sud et un partage africain comme priorité, notant que l’intégration industrialo-portuaire de Tanger Med peut être utilisée comme exemple, mais que ce n’est pas le seul exemple qui est aujourd’hui à citer.

Rappelant que l’AEZO, qui compte aujourd’hui 80 membres représentant 42 pays, est à peine à la 5ème édition de la convention annuelle, après 2 éditions à Tanger, puis celle d’Abidjan et celle d’Addis Abeba au siège de l’union africaine, M. Brini a souligné que l’ambition de Tanger Med est d’accompagner cette association jeune, de jouer pleinement son rôle et de partager avec ses frères et amis africains l’ensemble de ses expériences.

« Nous avons aussi nous-mêmes un long chemin encore à faire dans cette recherche de contribution et cette participation active dans ces chaînes de valeurs mondiales qui sont en train de naître et particulièrement dans le monde industriel », a-t-il ajouté.

Il a, par ailleurs, évoqué le Partenariat régional économique global (RCEP), signé en novembre dernier par quinze pays d’Asie et du Pacifique à l’occasion de la clôture du sommet de l’Association des Nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN), notant que cet accord, dont les membres représentent 30% du PIB mondial, intervient dans un contexte de forte crise économique et bénéficiera à plus de 2 milliards d’habitants.

“Cet accord va créer une zone de libre-échange mondiale importante entre l’Asie et le pacifique, et s’il n’annonce pas un nouvel ordre mondial, il préfigure en tout cas un nouvel espace d’échange commercial international important”, a-t-il relevé, estimant qu’il va également créer une nouvelle zone de compétition pour l’Afrique et peut challenger encore plus le continent, et que c’est au continent de jouer son rôle pleinement pour recréer les nouvelles chaînes de valeurs.

M. Brini a, en outre, salué l’effort fait par un certain nombre de pays africains pour retrouver le chemin de la croissance et créer de la richesse pour la population et des emplois, particulièrement pour les jeunes, affirmant que sur les 5 dernières années, les zones économiques spéciales africaines ont participé à la création de 60 millions d’emplois, ce qui est “important mais pas suffisant malheureusement”.

S’agissant du contexte particulier de la tenue de cette rencontre marqué par la pandémie du coronavirus, le Président du Groupe Tanger Med a indiqué qu’il est “certain que cette crise va redéfinir les chaînes de valeurs de production, et avoir un impact important sur l’économie mondiale”.

Tenue sous le thème « la Contribution des Zones économiques dans la mise en oeuvre de la ZLECAF et le renforcement de l’intégration africaine”, en marge de l’AfCFTA Business Forum, la 5ème Edition de la Convention annuelle, qui connaît la participation d’experts internationaux de haut niveau, se concentrera sur la mise en œuvre de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAF), et ce en explorant les défis et les opportunités pour les zones économiques spéciales (ZES), ainsi que la manière dont elle pourrait contribuer à générer de la croissance, favoriser l’intégration régionale et à renforcer le commerce intra-africain.

Dans la même catégorie