ACAP Un atelier sur la prévention de l’incitation à la haine et la gestion des rumeurs post électorales ACAP Le HCC présente le rapport du monitoring de la campagne électorale du 27 décembre 2020 AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: la colère des militants PDCI de Dimbokro suite à la désignation des candidats AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Vih/Sida : l’Ong les flamboyants réoriente sa stratégie pour un meilleur dépistage dans l’Indéni-Djuablin AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les qualités de l’ex-secrétaire général de la préfecture de Sikensi saluées AIP Côte d’ivoire-AIP/ Riziculture : La municipalité de Niakara promeut le secteur local GNA Rawlings to be on “gun-carriage” through streets of Accra ahead of burial GNA FIFA clears four candidates for CAF Presidency GNA Rawlings goes home today ANP Covid-19 : Une start-up nigérienne développe des viseurs de protection contre la maladie

Tchad : au moins 3 morts dans de nouvelles violences intercommunautaires


  6 Janvier      12        Société (27827),

   

N’Djamena, 06/01/2021 (MAP) – Au moins 3 personnes ont été tuées dans de nouvelles violences intercommunautaires dans le sud du Tchad, qui éprouve régulièrement des conflits meurtriers entre éleveurs et cultivateurs, a annoncé mercredi le préfet du département de Mayo-Boneye, Ahmat Hissein Awam.

« Des affrontements intercommunautaires ont éclaté mardi dans la sous-préfecture de Kim, au Mayo Kebbi Est. Les violences ont provoqué la mort de trois personnes », a indiqué le préfet, cité par la presse tchadienne.

« Le calme est revenu et la situation est désormais complètement maitrisée », a-t-il assuré, ajoutant que les auteurs des meurtres ont été interpellés par les forces de sécurité.

Le weekend dernier, au moins 11 personnes ont été tuées dans des conflits entre éleveurs et cultivateurs dans le sud du Tchad, où de nombreux habitants sont armés.

Dans le sud du pays sahélien, les combats entre éleveurs et cultivateurs sont fréquents. Plus de 30 personnes ont été tuées dans des violences intercommunautaires entre fin novembre et mi-décembre.

Ces conflits opposent principalement éleveurs nomades arabes et cultivateurs autochtones sédentaires, qui accusent les premiers notamment de saccager leurs champs en faisant paître leurs animaux.

Dans la même catégorie