STP-Press Ministro Adlander de Matos recebe delegação portuguesa do Ministério de Trabalho numa missão do reforço da cooperação AIP Côte d’Ivoire/Réflexions à Yamoussoukro sur des plans de développement du pétrole et énergie en Côte d’Ivoire AIP Côte d’Ivoire/ La construction d’un pont à deux voies souhaitée sur la rivière Bâ à Broukro-Banouan AIP Côte d’Ivoire/ CEPE 2019: Un taux national de réussite de 84,48% enregistré AIP Côte d’Ivoire/ BTS 2019 : Plus de 360 candidats à Dimbokro APS VERS LA RÉHABILITATION DES CENTRES D’APPUI AU DÉVELOPPEMENT LOCAL (MINISTRE) APS CASAMANCE : DES POURPARLERS RÉCLAMÉS POUR ‘’ÉTEINDRE LES SIGNAUX ROUGES’’ ACP L’évêque de Butembo-Beni plaide pour la catégorisation des refugiés à accueillir GNA ROPAA Committee begins engagement of Diaspora GNA “Rehabilitate our roads”, communities in Ayensuoanu appeal

Tchaoudjo : Des agents formés sur la gestion


  17 Février      55        Culture (2135), Livres (305),

   

Lomé, le 17 fév. (ATOP) – Un atelier de renforcement de capacités sur la gestion des archives a réuni le vendredi 12 février à Sokodé une quinzaine de gestionnaires du patrimoine archivistique et documentaire de la ville.

L’atelier est organisé par le ministère de la Communication, de la Culture, des Sports et de la Formation civique de concert avec le conseil international des archives avec l’appui financier du Fonds International de Développement des Archives (FIDA).

Le but est de renforcer les capacités des responsables des services de documentation et des archives pour une meilleure gestion du patrimoine documentaire et archivistique des administrations.

Les travaux ont permis aux participants d’avoir des notions sur le projet de la politique nationale de gestion du patrimoine documentaire et archivistique au Togo. Ils ont été renseignés sur les archives et patrimoine documentaire, un outil du développement durable, de la sauvegarde et la conservation du patrimoine documentaire dans l’administration.
Des communications portant sur la préservation et l’accès du public aux archives et autre document national, l’état des lieux et perspective, la mise en œuvre des outils de conservation et de gestion des archives documentaires nationaux et les stratégies, actions des professionnels et du citoyen ont été aussi au menu de ces assises.

Le directeur de la bibliothèque et des Archives Nationales, Coulibaley Maboulah a indiqué que l’importance du fonds documentaire dans le développement d’un Etat n’est plus à démontrer. Il a ajouté que l’importance des services de la bibliothèque, des archives et de la documentation est bien reconnue mais c’est l’orientation politique des priorités qui ne prend pas en compte ces services.

Le directeur régional de la Culture, Alizim Badoualou Karka a salué la tenue de cette formation qui permettra aux participants de s’imprégner de la vision et des orientations du projet de la politique nationale de gestion du patrimoine documentaire et archivistique. Il a rassuré que le gouvernement va jouer sa partition pour que le patrimoine documentaire contribue au développement.
ATOP/DKM/OAF

Dans la même catégorie