MAP Bulletin de l’écologie de l’Afrique MAP Bulletin quotidien d’informations économiques africaines MAP Revue de la Presse Quotidienne Internationale Africaine (RPQI-Afrique) APS L’accord de partage gazier entre le Sénégal et la Mauritanie augure un développement du secteur en Afrique (Chambre africaine de l’énergie) ANP L’ambassadeur du Nigéria reçu par le Chef d’État du Niger ANP Maradi: Lancement d’une campagne sur de la planification familiale APS Cité du savoir de Diamniadio, un futur  »écosystème » pour la création d’entreprises et de start-up (Responsable) APS L’État invité à anticiper les pertes d’emplois liés au numérique APS Saint-Louis: Inhumation des quatre pêcheurs retrouvés morts au Cap-Vert APS Médias: Macky Sall plaide pour un message positif sur l’Afrique

Tchaoudjo : Des agents formés sur la gestion


  17 Février      33        Culture (2000), Livres (272),

   

Lomé, le 17 fév. (ATOP) – Un atelier de renforcement de capacités sur la gestion des archives a réuni le vendredi 12 février à Sokodé une quinzaine de gestionnaires du patrimoine archivistique et documentaire de la ville.

L’atelier est organisé par le ministère de la Communication, de la Culture, des Sports et de la Formation civique de concert avec le conseil international des archives avec l’appui financier du Fonds International de Développement des Archives (FIDA).

Le but est de renforcer les capacités des responsables des services de documentation et des archives pour une meilleure gestion du patrimoine documentaire et archivistique des administrations.

Les travaux ont permis aux participants d’avoir des notions sur le projet de la politique nationale de gestion du patrimoine documentaire et archivistique au Togo. Ils ont été renseignés sur les archives et patrimoine documentaire, un outil du développement durable, de la sauvegarde et la conservation du patrimoine documentaire dans l’administration.
Des communications portant sur la préservation et l’accès du public aux archives et autre document national, l’état des lieux et perspective, la mise en œuvre des outils de conservation et de gestion des archives documentaires nationaux et les stratégies, actions des professionnels et du citoyen ont été aussi au menu de ces assises.

Le directeur de la bibliothèque et des Archives Nationales, Coulibaley Maboulah a indiqué que l’importance du fonds documentaire dans le développement d’un Etat n’est plus à démontrer. Il a ajouté que l’importance des services de la bibliothèque, des archives et de la documentation est bien reconnue mais c’est l’orientation politique des priorités qui ne prend pas en compte ces services.

Le directeur régional de la Culture, Alizim Badoualou Karka a salué la tenue de cette formation qui permettra aux participants de s’imprégner de la vision et des orientations du projet de la politique nationale de gestion du patrimoine documentaire et archivistique. Il a rassuré que le gouvernement va jouer sa partition pour que le patrimoine documentaire contribue au développement.
ATOP/DKM/OAF

Dans la même catégorie