GNA Fertilizer can be used for other nefarious activities – Police GNA Ghana’s petroleum revenue must be utilized judiciously – PIAC GNA KPMG Appoints New Senior Partner ATOP REMISE OFFICIELLE DES INFRASTRUCTURES MARCHANDES AU MARCHE PREFECTORAL D’ELAVAGNON ANP BEPC 2019 Maradi : 32.523 candidats se sont lancés pour les épreuves ANP Le Président de la République reçoit l’ancien Chef d’Etat béninois Soglo ANP Niger : La loi réprimant la cybercriminalité adoptée au parlement GNA NADMO disburses GH814,000.00 to support June 3rd disaster victims GNA Stratcomm launches 7th Edition of Ghana Garden and Flower Show GNA Tema Kwasea Dwaso traders appeal for more time

Télécommunications : Le vice-Premier ministre des PT-NTIC présente la maquette de « Congo SAT I », premier satellite du pays


  23 Juin      48        Innovation (320), Médias (3436), Téchnologie (949),

   

Kinshasa, 23 juin 2015 (ACP) – Le vice-Premier ministre, ministre des postes, télécommunications, nouvelles technologies de l’information et de la communication (PT-NTIC)-Thomas Luhaka Losendjola a présenté mardi au cours d’un point de presse, une maquette du premier satellite de la République démocratique du Congo.

Selon le vice-Premier ministre, le coût de ce premier satellite est de l’ordre de 320 millions USD. Il s’inscrit dans le cadre du projet « CongoSAT I », fruit d’un accord de faisabilité signé en 2012 entre la RDC et une entreprise Chinoise.

Le lancement de ce satellite à partir de la Chine interviendra lorsque les deux parties se seront convenues sur les modalités de préfinancement du projet par une banque chinoise, soit trois ans après le compromis.

La concrétisation de Congo SAT I , a dit le ministre, offrira des nombreux avantages au pays et même à ses voisins, notamment, la promotion du leadership de la RDC au plan africain dans le domaine de télécommunications, l’accessibilité de la communication dans les zones où la fibre optique est inaccessible à cause des obstacles naturels. Le satellite couvrira donc ces zones, a indiqué Thomas. Luhaka, soulignant qu’il vient renforcer la fibre optique en matière de communication en RDC.

Le satellite permettra également d’assurer le meilleur contrôle des frontières nationales, le transfert de technologies par une formation des ingénieurs congolais par la partie Chinoise, une économie des devises, ainsi qu’ une amélioration et une sécurisation des communications.

MM.Richard Achinda Whilungula, Directeur général du Réseau national des télécommunications par satellite (RENALTESAT) et Shao Xu, responsable et manageur de CONGO SAT I en RDC, ont assisté à ce point de presse.

Fng/Mat/Ndom/Fmb.

Dans la même catégorie