GNA Fertilizer can be used for other nefarious activities – Police GNA Ghana’s petroleum revenue must be utilized judiciously – PIAC GNA KPMG Appoints New Senior Partner ATOP REMISE OFFICIELLE DES INFRASTRUCTURES MARCHANDES AU MARCHE PREFECTORAL D’ELAVAGNON ANP BEPC 2019 Maradi : 32.523 candidats se sont lancés pour les épreuves ANP Le Président de la République reçoit l’ancien Chef d’Etat béninois Soglo ANP Niger : La loi réprimant la cybercriminalité adoptée au parlement GNA NADMO disburses GH814,000.00 to support June 3rd disaster victims GNA Stratcomm launches 7th Edition of Ghana Garden and Flower Show GNA Tema Kwasea Dwaso traders appeal for more time

Téléphonie mobile : LPTIC récupère les actifs de GreenN en Côte d’Ivoire (Communiqué)


Abidjan, 26 août 2015 (AIP) – La société postale, de télécommunications et de technologie de l’information et de la communication de la Libye (LPTIC) annonce le « regroupement stratégique » des actifs libyens dans des entreprises de téléphonie mobile et fixes en Afrique subsaharienne, dont GreenN en Côte d’Ivoire.

Cette mesure, décidée par le gouvernement provisoire de Libye, « permettra LAP GreeN de profiter de l’expérience professionnelle exceptionnelle de LPTIC et du soutien de son équipe de direction de haute qualité, ainsi que de la consolidation d’expertise et les opportunités de croissance qu’offre le portefeuille de LPTIC », explique un communiqué de LPTIC dont l’AIP a reçu copie mercredi.

Le regroupement du portefeuille d’actifs libyens dans la télécommunication en Afrique sub-saharienne, concerne la Côte d’Ivoire, le Soudan et l’Ouganda. Ces actifs faisaient auparavant partie du portefeuille consolidé du Libyan Investment Authority (LIA), dont le Conseil d’administration a approuvé le transfert des actifs à LPTIC.

« Notre priorité est d’assurer que la base d’actifs opère efficacement et durablement. Une fois cela réalisé, nous chercherons à examiner des nouvelles opportunités de croissance et de démontrer notre valeur non seulement dans l’économie libyenne, mais aussi dans d’autres économies en croissance dans la région », projette le président de la société LPTIC, Faisal Gergab.

Cette restructuration intervient alors que le gouvernement ivoirien envisage la fusion en une seule compagnie de trois entreprises de téléphonie mobile dont GreenN, qui ne représentent que 6% du marché, en raison de leur santé économique fragile et leur incapacité à remplir pleinement leur cahier de charge.

GreenN détenait quelque 785.000 abonnés en Côte d’Ivoire à la fin du premier trimestre 2015, loin derrière les trois grands leaders du secteur en Côte d’Ivoire, Orange, MTN et Moov (respectivement 9,489 millions ; 8.306 millions ; 3,655 millions d’abonnés), selon l’Autorité de régulation des télécommunications/tic de Côte d’ivoire (ARTCI).

LPTIC qui est également l’actionnaire majoritaire de l’entreprise Oricel en Côte d’Ivoire, emploie plus de 15.000 personnes à travers ses filiales, souligne-t-on.

tm

Dans la même catégorie