ACP L’épidémie de virus Ebola déclarée à moindre risque de propagation au niveau international ACP Concertation à Matadi sur l’impact du barrage hydroélectrique d’Inga AIB Contexte d’insécurité au Burkina: les professionnels des médias invités à privilégier l’intérêt de la nation AIB Un gendarme et un assaillant tués dans l’attaque du poste de la gendarmerie de Barani AIB Assemblée générale des Etablissements publics de l’Etat: Quatre-vingt-deux institutions présentent leur rapport de gestion AIB SIAO 2018: Au moins 250 acheteurs et visiteurs professionnels attendus à Ouagadougou (officiel) ACP Près de 288 structures enregistrées par PAO au cours des journées portes ouvertes ACP Les adolescents ont besoin d’un encadrement dans la durée pour devenir responsables, affirme Mme Mokili ACP RDC: Hommage du vice-gouverneur du Sud-Kivu  à la journaliste Solange Lusiku ACP RDC: Sensibilisation à Mbakana des hommes et des femmes sur le processus électoral

Tenue à Abidjan de la 1ère édition de « La Nuit de l’entreprise marocaine en Côte d’Ivoire »


Abidjan, 12/05/2018 (MAP) – Des dizaines d’hommes d’affaires marocains et ivoiriens se sont donné rendez-vous, vendredi soir à Abidjan, à l’occasion de la première édition de « la Nuit de l’entreprise marocaine en Côte d’Ivoire », une initiative de la Chambre du commerce et de l’industrie marocaine en Côte d’Ivoire (CCIM-CI).

Cet événement, qui s’est déroulé en présence d’officiels et de directeurs d’établissements publics ivoiriens, vise essentiellement à promouvoir l’importance et les retombées de l’implantation des entreprises marocaines en Côte d’Ivoire.

Prenant la parole à cette occasion, l’Ambassadeur du Maroc en Côte d’Ivoire, Abdelmalek Kettani, s’est félicité de la tenue de cet événement qui contribuera, selon lui, à n’en point douter à faire de la CCIM-CI une porte d’entrée incontournable en Côte d’Ivoire et une voix crédible pour les entreprises marocaines dans ce pays.

L’idée majeure est aussi de faire de cette structure un espace de dialogue et de concertation sérieux, dont la mission principale serait d’apporter une valeur ajoutée certaine à ses membres et d’apporter conseils et contacts pour les entreprises marocaines désireuses de s’installer et d’investir en terre d’Eburnie, a-t-il ajouté.

Par ailleurs, le diplomate marocain a relevé que depuis la première visite de SM le Roi Mohammed VI en Côte d’Ivoire, les entrepreneurs marocains « ont pleinement saisi la dimension stratégique de la vision du Souverain, une vision positive, constructive et exclusivement tournée vers l’édification d’un avenir prospère pour nos peuples et jeunesses respectives ».

Ainsi, a-t-il enchainé, les plus grands groupes marocains ont engagé des investissements importants, marquant par ces actes forts, leur adhésion totale à la vision clairvoyante de SM le Roi.

M. Kettani a, d’autre part, estimé que le bilan de la coopération maroco-ivoirienne est un motif de fierté, « même si beaucoup reste à faire et à réaliser, tant les opportunités sont multiples et prometteuses de part et d’autre ».

Il a soutenu qu’à ce jour, on dénombre plusieurs usines opérationnelles et autant d’entreprises de services (télécoms, banques, assurances, centres d’appel, entre autres) et qui sont aujourd’hui des fleurons de l’économie ivoirienne.

De son côté, le président de la CCIM-CI, Saâd Hamzaoui, a indiqué que l’événement d’aujourd’hui ambitionne, entre autres objectifs, de faire connaitre la contribution des entreprises marocaines implantées en Côte d’Ivoire à la concrétisation des engagements pris par le Maroc, sous la conduite de SM le Roi Mohammed VI, auprès de ce pays frère dans les différents secteurs.

Il a, par ailleurs, fait savoir que la CCIM-CI s’assigne pour mission de raffermir la coopération entre les entreprises marocaines, à travers un dialogue permanent entre les différentes structures, les autorités publiques et leurs partenaires locaux.

La Chambre a également pour objectif d’augmenter le nombre des investisseurs marocains en Côte d’Ivoire et développer notablement le flux des affaires entre les acteurs économiques des deux pays.

L’action de la CCIM-CI entend, en outre, faciliter les rapports entre les entreprises et l’administration publique et veiller à ce que les préoccupations constatées soient prises en compte dans l’élaboration des politiques générales.

La « Nuit de l’entreprise marocaine en Côte d’Ivoire » a été ponctuée de témoignages de chefs d’entreprises marocaines et ivoiriennes.

Un hommage a été également rendu à plusieurs personnalités engagées en faveur du renforcement des liens d’exception entre le Maroc et la Côte d’Ivoire, notamment dans leurs volets économique et commercial.

Des prix et trophées ont été ainsi décernés dans plusieurs catégories, en l’occurrence le « Prix du doyen de la communauté marocaine », « Prix des grandes entreprises », « Prix des PME », « Prix de l’Amitié maroco-ivoirienne » et « Prix de la femme entrepreneur ».

Dans la même catégorie