ABP Plus d’un million de francs CFA offerts pour la réalisation d’un ouvrage de franchissement dans la ville de Djougou ABP Le Mouvement « le Réveil » réitère son soutien au PAG de Patrice Talon ABP Les enfants de zéro à quatorze ans du Couffo bientôt vaccinés contre la rougeole et la rubéole MAP Le Groupe BMCE Bank Of Africa lance officiellement sa nouvelle filiale OGS AGP Gabon: L’US approuve la reconduction de Moukagni Iwangou au gouvernement AIP Côte d’Ivoire / Des ouvrages scolaires offerts au collège moderne de Dembasso AIP Côte d’Ivoire/ Les résultats du championnat national de volleyball AIP Côte d’Ivoire/ Des paysans veulent réduire les feux de brousse à Oumé ATOP LA JEUNE CHAMBRE INTERNATIONALE /SECTION TOGO A EFFECTUE SA RENTREE SOLENNELLE ATOP APPUI AUX FEMMES ENTREPRENEURES AFRICAINES : LE PROJET « PLATEFORME 50 MILLIONS DE FEMMES AFRICAINES ONT LA PAROLE » LANCE

Tenue à Conakry d’une réunion du Comité de suivi et de coordination de la migration vers le numérique


  24 Juin      23        Photos (20317), Science (527), Téchnologie (882),

   

Conakry, 24 juin (AGP)- Le Comité de suivi et de coordination de la migration vers le numérique a tenu sa première réunion, mercredi, 20 juin 2018, dans un réceptif hôtelier de Conakry, sous la présidence du ministre de la de l’Information et de la Communication, Amara Somparé, président dudit Comité, rapporte l’AGP.

Ce comité est composé outre du Ministère de l’Information et de la Communication (MIC), des Ministères de l’Economie et des Finances (MEF), des Télécommunications et de l’Economie Numérique (MTCEN) et l’administrateur général de l’Administration et Contrôle des Grands Projets et des Marchés Publics.

«L’objectif global de cette réunion est d’assurer aux populations un accès universel aux services de communication audiovisuelle par une couverture nationale en service de diffusion numérique de contenus audiovisuels socialement utile et culturellement diversifiés.

Elle permettra de s’entendre sur le mode de fonctionnement et d’opérationnalisation des décisions que les membres prendront dans la mise en œuvre du processus de transition. Aussi affecter, de façon irréversible, le début du processus de transition de l’analogique vers le numérique.

Dans son allocution le directeur de ce projet, Lu Xi a d’abord indiqué, que c’est un honneur pour lui de participer à cette première réunion de la Commission, avant de remercier le gouvernement guinéen de la confiance portée aux groupes Startimes pour le partenariat technique du projet.

«Le projet du numérique comprend quatre parties fondamentales, notamment la numérisation des Télévisions Nationales de Koloma et Boulbinet, du réseau Radio FM et des postes de réception. Il permettra d’avoir l’amélioration de la qualité de l’image avec des contenus diversifiés et des grandes innovations du point de vue social et éducatif.

Pour sa part, le président du Comité de suivi et de coordination, Amara Somparé, ministre de l’Information et de la Communication a déclaré : «La mise place de ce Comité a été une des conditionnalités de notre partenaire, notamment Exim Bank, pour la conclusion d’un Accord de financement pour sa mise en œuvre. Cet esprit est largement illustré par le décret fixant la mission et la composition du Comité.

A rappeler, que c’est en 2006 que la décision commune a été prise par tous les Etats du monde du passage de nos images analogiques pour migrer vers le numérique. Depuis cette date, certains pays d’Afrique peinent encore à être au rendez-vous du numérique, malgré la fin de la date butoir de juin 2015. Et son importance pour la Guinée est d’engranger un maximum de fréquences et de dividendes numériques au profit des sociétés de téléphonies.

AKT/ST

Dans la même catégorie