APS THIÉNABA : DES ’’ÉTUDES SONT EN COURS’’ POUR L’ÉLECTRIFICATION DU VILLAGE DE THIOTY (DG SENELEC) AIP Communiqué du Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique « Point de la situation de la COVID-19 au 23/10/2020 » AIP Côte d’Ivoire-AIP/Présidentielle 2020 : L’UE appelle les acteurs politiques ivoiriens à accélérer le dialogue MAP Guinée/présidentielle : 5 morts dans des violences post-électorales AGP Gabon: Reprise progressive des activités de la Société des bois de Lastourville ANP Niger : Les nouveaux membres du Comité Scientifique du CNRA se présentent au Premier Ministre ANP DIFFA : Cérémonie de présentation de semences améliorées produites par l’ONG WHH AGP Gabon : Evolution de la crise sanitaire, Task force et actualité international au menu du point de presse du Porte-parole de la Présidence APS DEUX PIROGUES DE MIGRANTS CLANDESTINS INTERCEPTÉES CE VENDREDI, AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le CEECI et plusieurs organisations estudiantines rendent hommage à Alassane Ouattara à l’UAO de Bouaké

Tenue d’une conférence multidisciplinaire sur la théologie du travail à l’ACIS


  17 Septembre      9        Société (24115),

   

Kinshasa, 17 septembre 2020 (ACP).- Le centre interdisciplinaire Africa Center for Interdisciplinary Studies (ACIS) basé à Kinshasa, a organisé mercredi par visioconférence, une conférence multidisciplinaire sur la théologie du travail sous le thème : «: La théologie du travail: Quelques applications actualisées pour la transformation communautaire ».
Selon l’oratrice du jour, Pr Martine Audéoud de Bakke Graduate University (USA) et de l’Université de l’alliance chrétienne d’Abidjan (Côte d’Ivoire), le travail est loin d’être une malédiction pour l’homme. Au contraire, a-t-elle soutenu, c’est non seulement une bénédiction, mais il peut même se révéler un moyen d’adoration du Créateur.
En outre, Pr Audéoud a établi un lien direct entre le travail et la vision du monde d’un peuple.
À ce sujet, elle a estimé que la vision qu’a l’Africain moderne du travail est influencée positivement ou négativement par différents facteurs, notamment la colonisation, les prédications des missionnaires qui sont venus avant les indépendances, mais également la vision du monde occidentale.
Martine Audéoud a relevé que la vision du monde de l’Africain traditionnel a toujours été holistique, considérant que l’on ne travaille pas uniquement pour des raisons économiques, mais aussi pour communier avec les dieux et les ancêtres.
Mettant en garde contre la tentation du matérialisme et du sécularisme qui ne voient le travail qu’avec le prisme économique, Pr Martine Audéoud a recommandé aux 66 leaders ecclésiastiques qui ont pris part à la conférence de travailler à répandre le shalom de Dieu de façon holistique, en intégrant à la fois les dimensions prophétique, missionnaire, socio-économique et politique de la mission.

Dans la même catégorie