AIP Dirkou, une ville étape sur la route de migration paie les frais des mesures anti-migratoire INFORPRESS São Vicente: 35ª edição do Festival da Baía das Gatas marcado para dias 09, 10 e 11 de Agosto ANG Presidente da República felicita PAIGC pela vitória eleitoral ANG Quatro partidos políticos assinam Acordo de Incidência Parlamentar e Estabilidade Governativa ANG Bissau determina descida do PRS INFORPRESS Santiago Norte: Câmara de Santa Cruz vence torneio de futsal solidário em favor da Loja Social e Casa da Sopa de Assomada INFORPRESS Sal: Tribunal aplica prisão preventiva a indivíduos acusados de vários crimes INFORPRESS Assembleia Municipal de São Salvador do Mundo aprecia relatório de actividades de 2018 da autarquia AGP Le football à l’avant-garde dans la lutte contre les changements climatiques AIP Les agents des douanes de Noé exhortés à travailler au maintien de la certification ISOO 9001

Tenue prochaine du festival Brazza Gospel Awards à Brazzaville


Brazzaville, 28 Juillet 2016(ACI) – Le promoteur du Festival Brazza Gospel Awards, M. Ed Chevry Diazz Kouamala a annoncé, récemment à Brazzaville, la tenue de ce festival de musique chrétien du 23 au 25 septembre prochain dans la ville capitale.

Cette annonce a été faite à l’occasion de la session de formation que ce festival a organisée en partenariat avec le Festival Panafricain de Musique (FESPAM), sous la houlette du commissaire général du FESPAM également opérateur culturel, M. Hugues Ondaye.

Selon M. Kouamala, cette structure existe depuis 3 ans. Au départ elle était dénommée, Rencontre des Arts des Musiques Chrétiennes (RAMC), avant qu’elle soit appelée à la 2ème édition, Brazza Gospel Awards Festival.

« Depuis 2012 année de la création de cet organe, ce festival manquait expérience, nous voulons donc donner une autre orientation à ce festival qui fait la promotion du gospel congolais mais aussi de l’afro-gospel», a-t-il notifié.

La cérémonie d’ouverture de ce festival, a indiqué le promoteur, se tiendra à la Télévision Nationale Congolaise dans la salle de spectacle et le reste du festival se fera au centre culturel Sony Labou Tansi, de Bacongo dans le 2ème arrondissement, au mémorial Pierre Savorgnan De Brazza et au siège de la mairie de Mfilou dans le 7ème arrondissement de Brazzaville.

Pour sa part, le commissaire général du FESPAM, a déclaré que c’est dans le cadre de la formation, qui est aussi l’une des prérogatives du FESPAM qu’il est venu animer cette formation à la demande de Brazza Gospel Awards Festival. Le Festival Panafricain de Musique n’est pas seulement pour but d’organiser l’événement, mais aussi d’accompagner et de fédérer tous les événements musicaux qui ont lieu sur le continent et dans le pays.

Dans cette accompagnement, a-t-il déclaré, un festival privé mal organisé, a des répercussions négatives sur le FESPAM, tout comme le FESPAM mal organisé a des répercussions négatives sur l’ensemble du secteur en lui-même dans le pays, poursuivant, qu’ils ont le devoir d’accompagner ce festival.

Cette formation est axée sur 17 modules pour passer au peigne fin, tous les aspects liés à l’organisation d’un événement, en commençant par la vision elle-même, jusqu’à la gestion des risques et à la production des bilans, a dit M. Ondaye.

« Nous voulons le respect d’une certaine ligne professionnelle, j’admire l’initiative de ce jeune festival qui doit s’inscrire dans la logique professionnelle et nous sommes là pour l’appuyer», a-t-il renchéri.

Dans la même catégorie