APS Le maire de Jacqueville offre l’émission « Bonjour 2022 » à sa population APS ZIGUINCHOR : DEUX MILITAIRES ET UN REBELLE TUÉS DANS UN ÉCHANGE DE ‘’COUPS DE FEU’’ AIP Quelque 2000 kits scolaires à des écoliers à Biankouma ANP Diffa : 1ère session ordinaire de la Commission Consultative Régionale de l’Administration Territoriale (COCOCRAT) AIP Les sapeurs-pompiers militaires initient une opération ‘’coup de balai’’ à Yopougon AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Moussa Sanogo présente les projets du métro d’Abidjan et du barrage de Singrobo-Ahouaty aux députés APS DES ORGANISATIONS DE LA SOCIÉTÉ CIVILE SALUENT LE « DÉROULEMENT APAISÉ » DU SCRUTIN APS A COALITION BUNT BI MAJORITAIRE À RANÉROU FERLO (RÉSULTATS PROVISOIRES) AIP Les élèves du Lycée de Tengrela exhortés à cultiver la concurrence saine Côte d’Ivoire : Lutte contre la corruption de la CEDEAO : Un projet de loi adopté

THIÈS : FIN DE FORMATION D’UNE PREMIÈRE COHORTE DE 110 STADIERS


  8 Décembre      25        Sport (7421),

   

Thiès, 8 déc (APS) – Une première cohorte de 110 jeunes, sur un objectif global de 250, viennent de boucler une semaine de formation au métier de stadier, au Centre national d’éducation populaire et sportif (CNEPS) de Thiès, a appris l’APS.
Quelque 250 jeunes ont été recrutés dans le cadre du programme d’urgence pour l’emploi et l’insertion professionnelle des jeunes Xëyu Ndaw ni, lancé officiellement en octobre dernier au CNEPS de Thiès par le ministre des Sports Matar Bâ et son collègue de l’Emploi et de la Formation professionnelle Dame Diop.

Scindés en deux cohortes, le premier groupe de stadiers, qui a démarré sa formation le 1-er décembre, a terminé mardi soir, a-t-on appris d’une source proche du CNEPS.

Ce groupe sera suivi d’un second arrivage, avant la remise des attestions à l’ensemble des bénéficiaires, au cours d’une cérémonie qui devrait être présidée par le ministre de Sports Matar Bâ, d’ici la fin de l’année.

Les stadiers sont appelés à assurer une mission de sûreté, d’assistance et de prévention dans les stades, avait relevé M. Bâ, lors de la cérémonie de lancement.

La maîtrise de l’inspection visuelle, la fouille des bagages, la palpation de sécurité, la gestion et la prévention des incidents, la maîtrise de soi dans les circonstances les plus difficiles, surtout pendant les mouvements de foule, feront partie de leurs tâches aux côtés de la police, de la gendarmerie, des sapeurs-pompiers et des acteurs de médiation, avait-il ajouté.

Une fois formés, ces stadiers devront être ‘’équipés et redéployés dans leur zone de recrutement », avait dit le ministre. Ils pourraient être mobilisés exceptionnellement lors des grands évènements sportifs.

Les jeux olympiques de la jeunesse de 2026, les coupes d’Afrique que le Sénégal va organiser, les championnats nationaux des fédérations et groupements sportifs, les ’’navétanes’’ constituent pour eux une « belle opportunité pour s’insérer définitivement dans le marché du travail, après un contrat de 2 ans, renouvelable, avait souligné Matar Bâ.

Cette première session de formation de stadiers s’est déroulée dans un contexte où des actes de violence dans les stades sénégalais défraient la chronique, poussant le chef de l’Etat Macky Sall à appeler, sur son compte twitter, à ce que cesse ‘’immédiatement la spirale de la violence dans nos stades’’.

Dans la même catégorie