GNA We will provide security for Volta Region- IGP GNA New Oti Region to get Youth Resource Center after President cuts sod for construction GNA Let’s not lose sight of malaria because of Covid-19—Makarios Foundation Inforpress For the operationalization of the Energy Efficiency Code, it is necessary to have trained professionals – Edson Mendes Inforpress Fogo: Suspects in the death of the 29-year-old will know restrictive measure this morning Inforpress Santo Antão/Planalto Leste: Governo prepara implementação do prémio Melina Mercouri com envolvimento da Amupal Inforpress Ilha do Sal: Músicos, autores e artistas participam numa formação sobre Educação Financeira APS PLUS DE 45 PAYS AFRICAINS RÉUNIS EN CONFÉRENCE VIRTUELLE SUR LA CRISE DE FAIM APS KAOLACK : OUVERTURE D’UN POSTE DE COMMANDEMENT MIXTE POUR SÉCURISER LA VILLE (COMMISSAIRE) APS L’ASSEMBLÉE NATIONALE ADOPTE LA LOI PORTANT CRÉATION DE LA SOMISEN SA

THIÈS : LE NOUVEAU COMMANDANT DE ZONE VEUT RENFORCER LE LIEN ARMÉE-NATION


  16 Octobre      11        Société (24234),

   

Thiès, 16 oc (APS) – Le colonel Boubacar Koïta, installé ce vendredi à Thiès dans ses nouvelles fonctions de commandant de la zone militaire numéro 7, a dit vouloir renforcer le lien armée-nation.

Le nouveau commandant de zone a été installé par le chef d’état-major général des armées (CEMGA), le général Birame Diop, lors d’une cérémonie à la base militaire de Thiès.

« Je vais appliquer les orientations prioritaires du CEMGA (…), renforcer le lien armée-nation, en étant à l’écoute des populations et satisfaire, dans la mesure du possible, les besoins des populations », a-t-il dit à des journalistes, au terme de la cérémonie.

Le colonel Koïta remplace le colonel Magatte Ndiaye, qui était à ce poste depuis le 1-er mars 2018.

« La zone 7 est une zone très particulière, une zone très sensible à plusieurs égards, de par sa position qui est un verrou vers les autres régions, grâce à la qualité des formations sur place », a souligné le nouveau commandant de cette circonscription militaire.

Il entend, a-t-il dit, s’inscrire dans la voie que les anciens ont tracée, à savoir « maintenir les acquis et essayer d’améliorer », l’existant, ’’en apportant une petite touche ».

Le nouveau COMZONE, notant que Thiès est « la vitrine des armées », la zone où sont préparées toutes les forces, assure qu’il va « tout faire pour mériter la confiance » de sa hiérarchie.

A l’occasion de cette cérémonie de passation de commandement, le CEMGA, selon un rituel bien connu, s’est adressé aux officiers, sous-officiers et militaires du rang, en ces termes : « Pour le bien du service et le succès des armées du Sénégal, veuillez obéir à votre chef ».

Le colonel Koïta, titulaire d’un master 2 en stratégie défense sécurité gestion des conflits et des catastrophes de l’Université de Yaoundé 2, et d’une licence en sciences économiques, était auparavant chef de division, chargé des opérations à l’état-major particulier du président de la République.

Il a été commandant de l’Ecole nationale des officiers d’active (ENOA) de Thiès, officier adjoint et chef du bureau opération-instruction au 5-ème bataillon d’infanterie.

Le nouveau commandant de zone de Thiès a occupé les postes de chef de corps du 26-ème Bataillon de reconnaissance et d’appui et commandant de la place d’armes de Matam.

Dans la même catégorie