ACP Une exposition « photo-plaidoyer » pour l’amélioration de l’accès à l’eau potable en RDC ACP RDC : la JICA encourage l’apport de l’INPP dans l’économie congolaise ACP Les étudiants de l’UPC édifiés sur la francophonie ACP La CENI reporte les élections des gouverneurs GNA Government working towards non-custodial sentencing regime GNA Invest in Sustainable Water to Achieve SDGs – CRS GNA President Akuffo-Addo reiterates his resolve to end political Party vigilantism ACP L’Assemblée nationale dotée d’un règlement intérieur ACP Les journalistes membres de l’UPF encouragés à la formation continue ACP La secrétaire générale de l’OIF pour plus d’accès au haut débit d’internet

TIC : 3.000 filles et femmes ont bénéficié de renforcement de capacités en 2016


  20 Avril      48        Economie (22882), Téchnologie (909),

   

Dakar, 19 avr 2017 (APS) – Trois mille jeunes filles et femmes ont bénéficié en 2016 de renforcement de capacité sur les nouvelles technologies de l’information et de la communication (TIC), a déclaré mercredi, Bitiloho Ndiaye, responsable de la cellule genre au ministère des Postes et des Télécommunications.

« Notre ambition de sensibiliser le maximum de jeunes filles aux métiers des Tic, en 2016, a été couronné de succès, avec 3.000 jeunes filles et femmes » qui ont bénéficié de renforcement de capacité, a-t-elle notamment souligné.

Elle s’exprimait lors d’un point de presse en perspective du lancement de la 6ème édition de la Journée internationale des filles et femmes dans les technologies de l’information et de la communication (JIFTIC), prévue le 27 avril à Dakar.

« Ce n’est pas tout, puisque, leur confiance et motivation à poursuivre une carrière dans le secteur des Tic ont également été renforcées. Mieux, des jeunes filles ont été sensibilisées sur l’utilisation responsable de l’Internet, particulièrement celle des réseaux sociaux », a-t-elle ajouté.

Dans la même veine , elle a précisé que des « applications mobiles ont été réalisées par des filles sur la thématique des objectifs de développement durable » tandis que des présidents d’associations de femmes  »ont acquis des compétences en E- commerce ».

Bitiloho Ndiaye a indiqué que cette tendance a été possible grâce aux autorités politiques, étatiques et partenaires financiers qui accordent une place importante à la formation, à l’entreprenariat et à l’emploi des jeunes filles et femmes.

YB/ASB/OID

Dans la même catégorie