GNA Fertilizer can be used for other nefarious activities – Police GNA Ghana’s petroleum revenue must be utilized judiciously – PIAC GNA KPMG Appoints New Senior Partner ATOP REMISE OFFICIELLE DES INFRASTRUCTURES MARCHANDES AU MARCHE PREFECTORAL D’ELAVAGNON ANP BEPC 2019 Maradi : 32.523 candidats se sont lancés pour les épreuves ANP Le Président de la République reçoit l’ancien Chef d’Etat béninois Soglo ANP Niger : La loi réprimant la cybercriminalité adoptée au parlement GNA NADMO disburses GH814,000.00 to support June 3rd disaster victims GNA Stratcomm launches 7th Edition of Ghana Garden and Flower Show GNA Tema Kwasea Dwaso traders appeal for more time

TIC: Une délégation d’hommes d’affaires marocains en mission commerciale à Dakar


Rabat, 17 sept. 2015 (MAP) – Huit entreprises marocaines opérant dans le secteur des Technologies de l’information et de la communication (TIC) prennent part, depuis mardi à Dakar, à une mission « B to B », initiée par Maroc Export en collaboration avec l’Association des sociétés technologiques (ASTEC).

Ces entreprises sont accompagnées par Maroc Export, trois jours durant, dans le cadre de la 3è étape de la mission commerciale « 3×3 », qui est un concept B to B inédit proposé par le Centre marocain de promotion des exportations.

Après les deux premières éditions au Gabon et en Côte d’Ivoire, l’étape de Dakar est marquée par l’organisation d’un séminaire de formation sur les possibilités de développement des échanges et le renforcement du partenariat entre les sociétés marocaines et sénégalaises.

Le séminaire vise surtout à contribuer au transfert du savoir-faire des entreprises marocaines dans le domaine des TIC en vue de répondre aux besoins des opérateurs sénégalais actifs dans ce secteur, et à assister les différents directeurs des systèmes d’information dans l’appropriation des outils de la gestion de la relation client.

Cette 3è étape permettra également aux opérateurs nationaux d’apprécier les multiples potentialités qu’offre le marché sénégalais et d’être au fait des politiques initiées par ce pays d’Afrique de l’ouest dans ce secteur prometteur.

Le Sénégal a initié, depuis plusieurs années, l’assainissement et la libéralisation de la filière des TIC. L’essor que connait ce secteur offre des opportunités importantes pour les opérateurs marocains qui jouissent d’un grand savoir-faire et d’une expertise reconnue à l’échelle régionale.

Le pays a également adopté, en novembre 2012, le Plan Sénégal Emergent (PSE), une stratégie ambitieuse qui accorde une grande importance aux technologies de l’information et de la communication.

Le Sénégal, qui compte plus de 13 millions d’habitants, a réussi à moderniser ce secteur qui offre de réelles opportunités pour les entreprises marocaines. La filière des TIC génère pas moins de 10 pc du Produit intérieur brut (PIB) du Sénégal et représente actuellement 1,3 point de croissance.

Pour les organisateurs, l’objectif de cette mission commerciale à Dakar consiste à aider les opérateurs marocains à découvrir et saisir les potentialités du marché sénégalais des télécommunications.

MN—BI.
HA.

Dans la même catégorie