APS MACKY SALL À KAOLACK POUR LANCER LES TRAVAUX DE DRAGAGE DU PORT APS LE PNUD RÉITÈRE SON ENGAGEMENT POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L’AFRIQUE MAP Présidentielle en RDC: Report de la visite de la délégation africaine de haut niveau qui devait se rendre lundi à Kinshasa (communiqué) ABP « Un milliard de francs CFA pour soutenir l’écosystème du numérique au Bénin » dixit Mme Aurélie Adam Soulé Zoumarou ABP La santé des populations préoccupe une mission médicale chinoise à Lokossa MAP Attaque dans le Nord du Mali: au moins huit Casques bleus tchadiens tués AIP Côte d’Ivoire: Environ 4 T de drogue et 23 T de divers produits prohibés incinérés à Aboisso ANP 3 Nigériens primés pour leurs projets innovants ANP Appui de la BID de plus 10 milliards FCFA à la filière riz au Niger MAP Attentat de Nairobi: la police arrête la femme et le père du kamikaze

TOGO: LA CLINIQUE « AUTEL D’ELIE » DOTEE D’UN CENTRE DE PROCREATION MEDICALEMENT ASSISTEE


   Lomé, le 28 avril (ATOP) – Un nouveau Centre de Procréation Médicalement Assistée (PMA) basée dans l’enceinte de la clinique « Autel d’Elie » sise au quartier Bè a été inauguré le vendredi 24 avril à Lomé.

Ce centre PMA vise à aider les couples qui éprouvent des difficultés à avoir un bébé après  par des méthodes telles que l’Insémination Intra-Utérine (IIU), la Fécondation In Vitro (FIV), d’Injection de Spermatozoïde Intra Cytoplasmique (ICSI). Il est créé par un collège de médecins togolais et d’ailleurs.

Expliquant le mécanisme d’injection de spermatozoïde intra-cytoplasmique, la Gynécologue et directrice adjointe de cette clinique, Dr. Rose Adjenou-Atanley a indiqué que quand l’homme a peu de spermatozoïdes ou que leur qualité n’est pas bonne, un seul est sélectionné et injecté directement dans l’œuf de la femme. L’embryon qui naît de cette fécondation va être replacé à la femme au bout de 3 à 5 jours pour permettre à la grossesse de se poursuivre normalement.

Pour Dr. Adjenou-Atanley, une stimulation hormonale est faite  dans ce cas à la femme pour obtenir plusieurs ovocytes (œufs). Cette stimulation augmente les chances d’avoir un plus grand nombre d’œuf à féconder. Elle a fait remarquer qu’au laboratoire, les ovocytes et les spermatozoïdes sont mis en contact dans des conditions spéciales, similaires à l’environnement du corps humain.

Dr. Adjenou, a fait comprendre qu’au-delà de 35 ans, la capacité d’ovocyte diminue chez la femme et la production de spermatozoïde chez l’Homme. Elle préconise aux couples âgés de 35 ans qui après deux ans de vie commune n’ont pas d’enfant de chercher au plus pressé des solutions.

Avant l’inauguration de ce centre, une série  de communications a été présentée entre autres les indications de l’Assistance Médicale de Procréation (AMP), «  les techniques de l’AMP », « le spermogramme », ces thèmes ont été développés par d’éminents médecins notamment le français Guy Cassuto, le camerounais Guy Sandjon, la togolaise Adjenou-Atanley Rose.

La visite des locaux du centre a mis fin à la cérémonie.

TT/GSY/GL

Dans la même catégorie