GNA Fertilizer can be used for other nefarious activities – Police GNA Ghana’s petroleum revenue must be utilized judiciously – PIAC GNA KPMG Appoints New Senior Partner ATOP REMISE OFFICIELLE DES INFRASTRUCTURES MARCHANDES AU MARCHE PREFECTORAL D’ELAVAGNON ANP BEPC 2019 Maradi : 32.523 candidats se sont lancés pour les épreuves ANP Le Président de la République reçoit l’ancien Chef d’Etat béninois Soglo ANP Niger : La loi réprimant la cybercriminalité adoptée au parlement GNA NADMO disburses GH814,000.00 to support June 3rd disaster victims GNA Stratcomm launches 7th Edition of Ghana Garden and Flower Show GNA Tema Kwasea Dwaso traders appeal for more time

TOGO: LA CLINIQUE « AUTEL D’ELIE » DOTEE D’UN CENTRE DE PROCREATION MEDICALEMENT ASSISTEE


   Lomé, le 28 avril (ATOP) – Un nouveau Centre de Procréation Médicalement Assistée (PMA) basée dans l’enceinte de la clinique « Autel d’Elie » sise au quartier Bè a été inauguré le vendredi 24 avril à Lomé.

Ce centre PMA vise à aider les couples qui éprouvent des difficultés à avoir un bébé après  par des méthodes telles que l’Insémination Intra-Utérine (IIU), la Fécondation In Vitro (FIV), d’Injection de Spermatozoïde Intra Cytoplasmique (ICSI). Il est créé par un collège de médecins togolais et d’ailleurs.

Expliquant le mécanisme d’injection de spermatozoïde intra-cytoplasmique, la Gynécologue et directrice adjointe de cette clinique, Dr. Rose Adjenou-Atanley a indiqué que quand l’homme a peu de spermatozoïdes ou que leur qualité n’est pas bonne, un seul est sélectionné et injecté directement dans l’œuf de la femme. L’embryon qui naît de cette fécondation va être replacé à la femme au bout de 3 à 5 jours pour permettre à la grossesse de se poursuivre normalement.

Pour Dr. Adjenou-Atanley, une stimulation hormonale est faite  dans ce cas à la femme pour obtenir plusieurs ovocytes (œufs). Cette stimulation augmente les chances d’avoir un plus grand nombre d’œuf à féconder. Elle a fait remarquer qu’au laboratoire, les ovocytes et les spermatozoïdes sont mis en contact dans des conditions spéciales, similaires à l’environnement du corps humain.

Dr. Adjenou, a fait comprendre qu’au-delà de 35 ans, la capacité d’ovocyte diminue chez la femme et la production de spermatozoïde chez l’Homme. Elle préconise aux couples âgés de 35 ans qui après deux ans de vie commune n’ont pas d’enfant de chercher au plus pressé des solutions.

Avant l’inauguration de ce centre, une série  de communications a été présentée entre autres les indications de l’Assistance Médicale de Procréation (AMP), «  les techniques de l’AMP », « le spermogramme », ces thèmes ont été développés par d’éminents médecins notamment le français Guy Cassuto, le camerounais Guy Sandjon, la togolaise Adjenou-Atanley Rose.

La visite des locaux du centre a mis fin à la cérémonie.

TT/GSY/GL

Dans la même catégorie