APS FAN ZONE DE LA PROMENADE DES THIESSOIS : SOUS LES RAFALES D’AIR FRAIS, DES SUPPORTERS POUSSENT L’ÉQUIPE À LA VICTOIRE APS SENEGAL/DAGANA: 30.000 PERSONNES ONT DES DIFFICULTÉS D’ACCÈS À L’EAU POTABLE APS KALIDOU KOULIBALY :  »NOUS AVONS MONTRÉ DU BEAU JEU » MAP L’intégration régionale en Afrique reste « faible », selon l’IIRA MAP Plus d’un milliard USD de projets à financer au 7è Africa CEO Forum (organisateurs) LINA ALJA Urges Pres. Trump To Extend DED For Liberians In US ACP Bakambu envoie la RDC à la phase finale de la CAN 2019 ACP La stratégie « Mettre fin à la Tuberculose d’ici 2030 » reste la seule arme de la RDC contre cette maladie LINA New ‘Timing’ Reform Agreed At Freeport To Break Trade Barriers ACP Le Président Félix Tshisekedi encourage les Léopards

Togo : le FMI approuve un nouveau décaissement de près de 36 millions dollars


  20 Décembre      72        Economie (22902), Finance (3737),

   

Lomé, 20/12/2017 (MAP) – Le Fonds monétaire international (FMI) a approuvé un nouveau décaissement d’environ 20 milliards de FCFA (35,6 millions de dollars) au Togo, au titre de la facilité élargie de crédit (FEC), dans le cadre du programme visant à appuyer les réformes économiques et financières du pays.

Les performances dans la mise en œuvre du programme appuyé par la FEC ont été bonnes, accompagnées d’une croissance modérée et d’une faible inflation en 2017, indique un communiqué du FMI publié sur son portail.

« Tous les critères de réalisation quantitatifs et les mesures préalables, ainsi que quatre des cinq repères structurels ont été observés », précise le communiqué.

Selon le FMI, les autorités togolaises ont entamé l’assainissement budgétaire envisagé, relevant une amélioration du déficit primaire, passant d’une moyenne annuelle d’environ 6% du PIB entre 2013 et 2016 à un excédent de 1,4 % du PIB au cours du premier semestre de 2017, principalement en raison de la maitrise des dépenses et de l’arrêt des financements peu orthodoxes de projets d’investissement public.

Par ailleurs, l’institution prévoit une baisse de la dette publique de son point culminant de 81,5 % du PIB à fin 2016 à 77,3 % du PIB d’ici fin 2017.

« Selon les dernières estimations, l’activité économique aurait progressé de 4,8 % en 2017, accompagnée d’une faible inflation », ajoute le FMI qui a revu à la baisse, les projections de croissance à moyen terme.

Dans son communiqué, le FMI appelle le Togo à plus d’efforts budgétaires soutenus destinés à réduire la dette et à créer de l’espace fiscal pour des dépenses sociales supplémentaires, essentielles à la réduction de la pauvreté.

Et de proposer une meilleure gestion de la trésorerie et l’adoption de politique d’emprunt prudente pour « réduire le coût de l’emprunt et, par conséquent, faciliter les ajustements budgétaires ».

Dans la même catégorie