GNA One dead, three injured in Volta Region secessionist disturbance AIP Visite d’Etat dans la Marahoué : Plaidoyer pour un appui technique et financier aux femmes du vivrier de Zuénoula AIP Alassane Ouattara invite les jeunes au travail pour consolider la paix AIP Identification: Le DG de l’ONECI à Bouaké pour s’enquérir de la situation de l’opération sur le terrain AIP Le secrétaire d’État chargé du service civique vante les mérites de son département AIP Des blogueuses se forment à la prévention des discours de haine sur les réseaux sociaux AIP La coordination RHDP du Kabadougou lance sa précampagne AIP Deux comités de veille et de prévention des conflits installés à Bondoukou APS DES JEUNES PÉPITES DE LA CAN U17 COMMENCENT À QUITTER LEUR NID APS BAISSE DE PLUS DE 50 % DES NOUVEAUX CAS DE COVID DANS AU MOINS 6 PAYS AFRICAINS

TONE/ MISE EN ŒUVRE DE LA GARANTIE UNIQUE SUR LE CORRIDOR TOGO-BURKINA FASO : LES PRINCIPAUX ACTEURS EN CONCERTATION A DAPAONG


  2 Septembre      11        Société (23113),

   

Dapaong,  2 sept. (ATOP) – La Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo (CCIT) en collaboration avec  la Chambre de Commerce et d’Industrie du Burkina Faso (CCIBF) organise, du 30 août au 6 septembre à Dapaong, une réunion des acteurs de transit, de douane et des opérateurs économiques consacrée à la mise en œuvre de la garantie unique sur le corridor Togo-Burkina Faso.

L’objectif est de réunir et d’amener les acteurs du Transit Routier Inter-Etats à œuvrer ensemble à l’implémentation de la caution unique à la direction régionale des douanes de la région des Savanes, au bureau des douanes de Cinkassé et au poste des douanes de Ponio.

Les parties prenantes auront, à l’occasion, à définir une procédure complète et précise de la garantie unique et à identifier les besoins pour une implémentation efficace de la garantie unique sur les trois sites. Les besoins identifiés seront analysés et pris en charge à court, moyen et long termes suivant leur nature. Ils feront également le point sur la garantie unique et sa mise en œuvre sur le corridor Togo-Burkina Faso, l’implication de l’administration de la division régionale des douanes des Savanes dans la procédure du transit, la présentation sur la garantie unique, la feuille de route et le projet de la nouvelle procédure de la garantie unique. Ces derniers suivront également des présentations sur le Sydonia word, la thématique de l’interconnexion des systèmes informatiques douaniers, les enjeux de la garantie unique dans les procédures des postes de contrôle juxtaposés, la Société d’exploitation du guichet unique pour le commerce extérieur au Togo (SEGUCE) et le constat de la procédure à Conkassé. Il est aussi prévu une prise de contact avec les deux administrations douanières et une visite des bureaux des cautions uniques au poste de contrôle juxtaposé ; une visite du bureau des douanes de Ponio, une séance de travail avec les acteurs présents au poste, la présentation  des statistiques et de la procédure du transit suivi du recensement des besoins.

Au terme des travaux, les deux délégations effectueront les déplacements de Dapaong à Kara  et de Kara à Lomé.

Dans son mot d’ouverture, le président de la CCIT, Germain Essohouna Méba a exprimé sa satisfaction de voir autant d’acteurs du transit formés cette belle synergie pour célébrer la Garantie Unique, instituée par les pères de la CEDEAO dans leur vision d’encourager les échanges intra-communautaires, par la facilitation du Transport Routier Inter-Etat (TRIE). Pour lui, la présence de tous ces acteurs prouve l’engagement qu’ils ont pris de s’investir pour la facilitation des échanges et, partant l’amélioration du climat des affaires au sein de l’espace communautaire. M. Meba a présenté sa gratitude à l’OTR qui, à travers le commissariat des douanes et droits indirects, s’implique sans réserve pour la réussite, non seulement de cette rencontre bipartite  Togo- Burkina Faso, mais aussi pour la mise en œuvre de la Garantie Unique.

Le chef de la délégation de la CCI BF, Hyacinthe  Tiendrebéogo s’est dit heureux de se retrouver à Dapaong pour accompagner la mise en œuvre de la Garantie Unique sur le corridor Burkina Faso-Togo. Pour lui, «  au-delà des difficultés que nous avons connues tout au long de ce long parcours, je pense qu’aujourd’hui, nous nous retrouvons pour poser les derniers jalons pour la mise en œuvre de la Garantie Unique ».  Il a confié que le Burkina Faso reste disponible pour la finalisation de ce projet qui est très cher pour les deux  pays.

« J’ai la certitude que les opérateurs économiques du Togo et ceux du Burkina Faso sauront tirer profit de cette caution unique dont l’objectif s’inscrit parfaitement dans la droite ligne du Plan National de Développement (PND) », a dit le préfet de Tône, Tchimbiandja Yendoukoa Douti.

La garantie unique est un mécanisme de facilitation des échanges au plan communautaire qui vise la réduction des coûts, la simplification des procédures, l’accélération des mouvements des marchandises et l’augmentation du flux du transit.

Dans la même catégorie