APS KAOLACK : PLAIDOYER POUR ÉRIGER MÉDINA BAYE EN COMMUNE APS PRÈS D’UNE TONNE DE CHANVRE INDIEN SAISIE PAR LES DOUANES DE KAOLACK APS LES ÉLECTIONS À LA CAF, UN VIRAGE IMPORTANT POUR LE FOOTBALL CONTINENTAL (GIANNI INFANTINO) APS DES ARBITRES ÉGYPTIENS ET GUINÉENS POUR LES PROCHAINS MATCHS DES LIONS MAP L’ambassadeur Hilale saisit le SG de l’ONU et le CS sur les violations des droits de l’Homme dans les camps de Tindouf MAP Conférence de l’Institut américain «Brookings»: M. Bourita met en avant les réformes audacieuses du Maroc sous l’impulsion de SM le Roi MAP L’initiative noble de SM le Roi d’aider les pays africains en temps de pandémie, un modèle de solidarité intra-africaine (ministre kényane des AE) MAP Jusqu’à 500 millions de DH pour l’aménagement de Harhoura, une destination touristique prisée MAP Hilale démystifie auprès du SG de l’ONU et du CS la campagne hystérique de l’Algérie et du « polisario » sur la situation au Sahara MAP M. Amara plaide pour une mise en œuvre optimale du chantier de l’éducation routière

TONE/AUGMENTATION DES CAS DE CORONAVIRUS DANS LA REGION DES SAVANES : LE DIRECTEUR REGIONAL DE LA SANTE-SAVANES FAIT LE POINT DE LA SITUATION


  29 Janvier      16        Société (29177),

   

Dapaong, 29 jan. (ATOP) – Le directeur régional de la Santé, de l’Hygiène publique et de l’Accès Universel aux Soins de la région des Savanes, Dr. Aflagah Kodjo Mougnonon a fait le point de la situation pandémique dans la région, le mercredi 27 janvier, suite à la hausse des cas de contamination au coronavirus entrainant un couvre-feu et un bouclage systématique de la région, au lendemain des fêtes de fin d’année.
Dr. Aflagah Kodjo Mougnonon a souligné que la situation de la pandémie à la date du 26 janvier dans la région des Savanes est de 422 dont 275 contaminations pour la seule période d’après les fêtes, soit 60% du nombre de cas total enregistré depuis le début de la pandémie. Il a souligné que globalement, tous les districts de la région des Savanes ont recensé assez de cas après les fêtes.
Dr. Aflagah a fait savoir que les cas positifs au coronavirus concernent essentiellement des contacts et des suspects, issus d’une transmission locale et qu’aujourd’hui, il y a 51% pour les cas contacts et 49% pour les suspects. Les raisons de cette flambée sont multiples selon le directeur régional de la Santé-Savanes. Il a évoqué d’abord l’organisation des funérailles en cette période de saison sèche ajoutée aux fêtes de fin d’années marquées par des retrouvailles au cours desquelles il y a eu un relâchement total dans l’observance des mesures barrières.
Le directeur régional de la Santé, de l’Hygiène publique et de l’Accès Universel aux Soins de la région des Savanes, a saisi l’opportunité pour exhorter la population au respect strict des différentes mesures prises par le gouvernement pour rompre la chaîne de contamination, car pour lui, la Covid-19 est une affaire de responsabilité collective et individuelle.

Dans la même catégorie