APS VERS LA RÉHABILITATION DES CENTRES D’APPUI AU DÉVELOPPEMENT LOCAL (MINISTRE) APS CASAMANCE : DES POURPARLERS RÉCLAMÉS POUR ‘’ÉTEINDRE LES SIGNAUX ROUGES’’ ACP L’évêque de Butembo-Beni plaide pour la catégorisation des refugiés à accueillir GNA ROPAA Committee begins engagement of Diaspora GNA “Rehabilitate our roads”, communities in Ayensuoanu appeal GNA Driver’s mate jailed for defilement ACP Les directions provinciales de l’ACP mobilisées contre toute tentative de spoliation du patrimoine de l’entreprise ACP Arrestation au Kasaï central du principal suspect dans le meurtre des experts de l’ONU ACP Le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi invité au 5ème Forum «Makutano à Kinshasa APS REMPLACEMENT DES PERMIS : KAOLACK ENRÉGISTRE 100 DOSSIERS PAR JOUR (SERVICE TRANSPORT)

Total E&P et ENI devront restituer environ 267 millions de dollars us pour abandon des champs pétroliers


  11 Avril      71        Economie (24302), Entreprises (1270),

   

Brazzaville, 11 AVRIL 2017(ACI) –  Les sociétés pétrolières Total E&P et ENI  devraient restituer à l’Etat congolais environ 267 millions de dollars américains pour abandon des champs pétroliers Tchibouela II et Tchendo II, a-t-on appris à la clôture de la 44ème session administrative du Sénat clôturée le 10 avril dernier à Brazzaville.

Les permis d’exploitation Tchibouela II et Tchendo II  ont réuni, entre autres enjeux, au 31 décembre 2014, la restitution à la République du Congo des provisions pour abandon des cours pétroliers à environ 267 millions de dollars, rapportent les projets de loi portant approbation des contrats de partage de production de ces champs pétroliers, adopté par le Sénat au cours de cette session.

Ce montant dont 150 millions 200 de dollars US revient pour le permis d’exploitation Tchibouela, devra être  placé dans un compte séquestre des provisions pour abandon constituées à compter du 1er janvier 2015.

Ces permis réunissent également les enjeux de réalisation des travaux d’intégrité sur les installations actuelles de production et  une nouvelles acquisition sismique sur l’ensemble des champs pétroliers Tchendo, Tchibouela, Tchibeli-Litanzi, permettant de mieux quantifier les objets résiduels non développés.

Ces permis d’exploitation définissent aussi les paramètres économiques et fiscaux  des contrats de partage de production de ces champs, en fixation de la redevance minière proportionnelle à 15% de la production nette contre 12% précédemment, de la fixation de la Provision pour Investissement Diversifiées (PID) à 1% de la production nette, de la fixation du budget de l’audit des coûts pétroliers à 100 milles dollars US.

Il est prévu pour ces permis, la fixation du seuil de prix haut à 40 dollars US jusqu’à une production de 20 millions de barils pour Tchbeli-Litanzi, 10 millions de barils pour Tchibouela, 2 millions de dollars pour Tchendo pendant 5 et 6 ans de période de récupération des coûts puis à 40 dollars après.

La fixation  du cost stop est à 50% de la production nette pendant la première période et 55% pendant la 2ème période, le cost oil garanti est fixé à 37,5% de la production nette alors que la fixation du budget formation est à 75 mille dollars US.

Dans la même catégorie