MAP Dialogue interlibyen : la Ligue arabe salue les accords auxquels sont parvenues les parties libyennes au Maroc GNA J. J. Rawlings, The Tribute: The tenderness in his toughness GNA COVID-19: Churches in Akatsi South mainstream safety protocols GNA CSIR College of Science and Technology matriculates fresh students GNA EC denies votes padding allegation in Election Petition case MAP La situation à Guerguarate est calme, le trafic routier entre le Maroc et la Mauritanie « n’est aucunement perturbé » (Sources autorisées) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Campagne Anacarde : les producteurs sensibilisés sur le système de récépissé de l’ARRE AIP Côte d’Ivoire/ « Assohou Bâtiment et Industrie » vainqueur des opens de natation du Leboutou APS THIÈS : LE CONSEIL DÉPARTEMENTAL PRÉPARE UN ’’DEUXIÈME ASSAUT’’ CONTRE LE COVID-19 (VICE-PRÉSIDENT) GNA Primary Care Provider Network initiative launched in Hohoe

TOUBA : LE CONSEIL MUNICIPAL VOTE UN BUDGET DE PRÈS DE 5 MILLIARDS DE FRANCS


  18 Décembre      13        Société (27658),

   

Touba, 18 déc (APS) – Le projet de budget de la commune de Touba (centre), équilibré en recettes et en dépenses, s’élève, pour l’exercice 2021, à 4 milliards 998.500 FCFA, en baisse de 481.784 FCFA en valeur absolue, a constaté l’APS.

Le Conseil municipal de Touba a ainsi autorisé de gros investissements au cours du prochain exercice avec une somme de 2 milliards 380.400 milles de FCFA, soit 47, 62% du budget.

Dans le cadre de la prise en charge médicale des populations, une somme de 600 millions de FCFA sera allouée à la construction de structures sanitaires et à l’acquisition de gros matériels dans le cadre de la gestion de l’environnement.

Dans cette perspective, il est prévu une enveloppe de 250 millions FCFA pour l’adduction d’eau et la réhabilitation de forages.

La mairie compte aussi venir en aide aux victimes de l’incendie ayant récemment ravagé une grande partie du Marché Ocass.

Le budget a été voté en présence de 54 conseillers sur les 100 qui composent le Conseil municipal.

Réagissant aux débats, le sous-préfet de Ndame, Babacar Ibra Mar a déploré la faiblesse du recouvrement.

Il a, à cet effet, prévu, en rapport avec l’équipe municipale, d’organiser dès janvier, des concertations spécifiquement réservées à l’exploitation du potentiel en matière de recouvrement de la commune.

Lors de la session, le maire Abdou Ahad Kâ a informé les élus de la la contribution des 2 milliards de FCFA du Programme d’appui aux communes et agglomérations du Sénégal (PACASEN) .

L’ensemble des étapes ont été respectées, notamment les votes des comptes administratifs, du budget et du débat d’orientation budgétaire fix

Dans la même catégorie