ACP Le prof Muyembe confirme la deuxième vague sévère de covid-19 en RDC après une tournée effectuée dans les CTCO de Kinshasa ACP Echange de la ministre du Genre avec une délégation d’artistes féminins autour des violences faites à la femme ACP Célébration de la journée internationale des personnes vivant avec handicap au Tanganyika ACP Adoption de projet de l’économie du budget rectificatif de la province du Haut-Katanga exercice 2019 ACP Le ministre provincial du budget préoccupé par le projet d’édit budgétaire de l’exercice 2020 ACP Ouverture mardi d’une adjudication des bons du trésor de 15 milliards CDF ACP Présentation des représentants des énarques et des jeunes professionnels du ministère du Plan ACP Appréciation à l’indicatif du Franc congolais au cours de la semaine du 30 novembre au 6 décembre 2020 ACP Prestation de serment de 53 avocats au barreau de Mai-Ndombe ACP Assemblée nationale : clôture ce samedi des travaux de la 48ème session du forum parlementaire de la SADC

TOUBACOUTA : LANCEMENT DES TRAVAUX D’UNE ÉCLOSERIE D’ALEVINS D’UN COÛT DE 39 MILLIONS CFA


  26 Octobre      13        Economie (10452),

   

Néma Bah (Toubacouta), 26 oct (APS) – La directrice générale de l’Agence nationale de l’aquaculture (ANA), Téning Sène, a lancé, lundi à Sinthiou Béra, un village situé dans la commune de Toubacouta, les travaux de construction d’une écloserie d’alevins d’un coût global de 39 millions de francs CFA.

« Cette écloserie va produire des alevins de tilapia, destinés à approvisionner l’unité d’aquaculture de cages flottantes implantée également au niveau du village de Sinthiou Béra, plus précisément au niveau de la vallée Senghor », a expliqué Mme Sène.

Elle s’entretenait avec des journalistes lors d’une tournée de travail effectuée en compagnie des autorités administratives de la région de Kaffrine, sur plusieurs sites aquacoles gérés par l’ANA, dans la commune de Toubacouta.

« Pour approvisionner en alevins l’unité d’aquaculture en cages flottantes de la vallée Senghor, a-t-elle expliqué, il faut aller jusqu’à Fatick ou vers d’autres sites dédiés de production d’alevins. »

Selon elle, la mise en place de l’écloserie du groupement des femmes du village de Sinthiou Béra, va permettre de mettre fin à cette situation et « approvisionner l’unité d’aquaculture de cages flottantes de la vallée Senghor’’.

Elle souligne que « cette écloserie qui comprendra un peu plus d’une dizaine de bassins est aussi un autre point de développement d’une activité économique pour les femmes ».

Ce projet d’écloserie d’un coût de 39 millions de francs CFA est financé dans le cadre d’un programme de résilience dont la mise en œuvre est confiée à l’ANA, a rappelé Téning Sène.

Dans la même catégorie