Inforpress Basquetebol: Selecção masculina sobe 26 posições no ranking da FIBA e está entre os 100 melhores do mundo Inforpress Ano Judicial: PR diz que “excessiva morosidade processual” é o “maior problema” do sector da Justiça AGP Labé : le projet HSD lance ses activités de formation des prestataires de santé AIP Les sociétés coopératives commercialisent trois fois plus de cacao que les traitants à Gagnoa en 2020-2021 (Conseil café-cacao) ANG ANG/Primeiro-ministro diz esperar aprovação do OGE/2022 ATOP LANCEMENT OFFICIEL DU PROJET DE RÉHABILITATION ET DE RENFORCEMENT DU SYSTÈME D’ADDUCTION D’EAU À SODO ATOP PLAN INTERNATIONAL TOGO ET SES PARTENAIRES ONT CELEBRE L’EVENEMENT A SOKO-TOMETY ATOP LE PDC DE SOTOUBOUA 1 VALIDE AIP ACF lance le projet Act-Femmes à Ferkessédougou AIP Interview/ Pdt Huawei Afrique de l’Ouest : « Nous avons misé sur les talents locaux au Bénin »

TOUBACOUTA : LANCEMENT DES TRAVAUX D’UNE ÉCLOSERIE D’ALEVINS D’UN COÛT DE 39 MILLIONS CFA


  26 Octobre      46        Economie (13810),

   

Néma Bah (Toubacouta), 26 oct (APS) – La directrice générale de l’Agence nationale de l’aquaculture (ANA), Téning Sène, a lancé, lundi à Sinthiou Béra, un village situé dans la commune de Toubacouta, les travaux de construction d’une écloserie d’alevins d’un coût global de 39 millions de francs CFA.

« Cette écloserie va produire des alevins de tilapia, destinés à approvisionner l’unité d’aquaculture de cages flottantes implantée également au niveau du village de Sinthiou Béra, plus précisément au niveau de la vallée Senghor », a expliqué Mme Sène.

Elle s’entretenait avec des journalistes lors d’une tournée de travail effectuée en compagnie des autorités administratives de la région de Kaffrine, sur plusieurs sites aquacoles gérés par l’ANA, dans la commune de Toubacouta.

« Pour approvisionner en alevins l’unité d’aquaculture en cages flottantes de la vallée Senghor, a-t-elle expliqué, il faut aller jusqu’à Fatick ou vers d’autres sites dédiés de production d’alevins. »

Selon elle, la mise en place de l’écloserie du groupement des femmes du village de Sinthiou Béra, va permettre de mettre fin à cette situation et « approvisionner l’unité d’aquaculture de cages flottantes de la vallée Senghor’’.

Elle souligne que « cette écloserie qui comprendra un peu plus d’une dizaine de bassins est aussi un autre point de développement d’une activité économique pour les femmes ».

Ce projet d’écloserie d’un coût de 39 millions de francs CFA est financé dans le cadre d’un programme de résilience dont la mise en œuvre est confiée à l’ANA, a rappelé Téning Sène.

Dans la même catégorie