Inforpress Para a operacionalização do Código de Eficiência Energética é necessário ter profissionais capacitados – Edson Mendes Inforpress Covid-19: Coordenador de Supervisão do BCV diz ser possível fazer poupança na actual conjuntura do País APS LE DIALOGUE SOCIAL DANS L’ESPACE SCOLAIRE AU MENU D’UNE RENCONTRE Inforpress Agricultura/Fogo: Lagarta-do-cartucho-do-milho e gafanhotos invadem o cultivo do milho e há zonas sem esperança em Santa Catarina ANP Des acteurs politiques et des journalistes en formation sur les modalités d’accès aux médias en période électorale ANP Niamey : Réunion du Conseil National de Sécurité sous la présidence du Chef de l’Etat Issoufou Mahamadou ANP 75ème anniversaire du SNU : La coordinatrice du SNU réaffirme l’engagement de l’institution aux côtés du Niger ANP Oumrah : entrée des pèlerins étrangers le 1er novembre dans le respect des règles anti covid GNA Media practitioners sensitised on antimicrobial resistance GNA HeForShe Campaign launched in Western Region to promote women’s rise

Toumodi: les libraires reprennent du service après l’intervention du préfet


  16 Octobre      8        Société (24228),

   

Toumodi, 16 oct 2020 (AIP)- Ayant arrêté le service mercredi 14 octobre 2020 pour protester contre la concurrence déloyale de certains enseignants, les libraires ont repris leurs activités après une réunion avec le préfet de région, Patrice Gueu.

L’Association des libraires et détaillants de livres de Côte d’ivoire (l’ALDLCI) avait entamé une grève de protestation contre certains enseignants pour concurrence déloyale en fermant leurs magasins et boutiques. Les libraires leur reprochaient d’acquérir directement les ouvrages auprès de certains éditeurs et de les vendre aux élèves en leur demandant de n’acheter les livres qu’avec eux.

A l’issue de la rencontre, les chefs d’établissements ont promis sensibiliser les enseignants à cet effet avant de passer à la répression, bien que n’étant pas informés auparavant de cette situation.

Satisfait de l’implication du préfet de région et des engagements des chefs d’établissements, le président régional de l’ALDLCI), Niang Amadou, a demandé à ses collègues de reprendre le service.

Le préfet a félicité les libraires pour la protestation pacifique et a exhorté les chefs d’établissement à sensibiliser leurs personnels afin que cette situation prenne fin au cas où elle était avérée.

Les libraires ont repris leurs activités dans l’après-midi du même mercredi 14 octobre au grand soulagement des élèves et de leurs parents.

Dans la même catégorie