MAP Egypte: des nouveaux « trésors » archéologiques dévoilés au public GNA GES Director assure parents of children safety in school GNA La Pleasure Beach priorities safety protocols as revelers visit GNA FDA destroys unwholesome goods in Cape Coast GNA Total disregard for Covid-19 Safety Protocols at various Markets GNA Ghanaian Ahmadis to benefit from new terrestrial TV Channel GNA Noguchi Memorial Institute investigates alleged falsification of COVID-19 test results GNA Commuters still adamant to observing covid-19 protocols ACP CHAN/Cameroun : 4 Joueurs des Léopards testés positifs au coronavirus ACP 215 nouveaux cas confirmés de Covid-19 enregistrés au cours de la seule journée de samedi en RDC

Tourisme : Des guides touristiques assurent que le Bénin est une destination sûre et sécurisée


  8 Décembre      23        Economie (10811),

   

Porto-Novo, 08 déc. (ABP)- Des guides touristiques du Bénin qui ont effectué une tournée de découverte des sites touristiques du Sud et du Nord-Bénin, plus précisément de l’Atacora et de la Donga, rassurent les touristes nationaux et internationaux, des dispositions sécuritaires et sanitaires prises par les autorités béninoises et par les responsables du parc Pendjari, pour faire de la région, la destination touristique la plus sûre et la plus sécurisée, malgré la crise sanitaire actuelle liée à la pandémie de la Covid-19 et les événements de mai 2019.
Cette sortie de 72 heures a permis à ces guides de tourisme, sous le leadership du promoteur de l’Agence de voyage et de tourisme « Le Bélier » de Natitingou, KassimSanny, de visiter le pays Tanéka, de se rendre au musée régional de Natitingou, sur la route des tatas jusqu’au nouvel office de tourisme de Koussou et d’aller au parc national de la Pendjari.
« Nous pouvons toujours faire le tourisme dans le Nord-Bénin malgré la Covid-19, parce que toutes les mesures barrières sont prises et aujourd’hui la Pendjari est la zone la plus sécurisée du Bénin. C’est d’ailleurs ce pourquoi nous sommes allés dans le parc où nous avons passé une nuit avant de revenir », a rassuré l’initiateur de cette tournée SannyKassim.
Soutenu par l’Office de tourisme de Boukoumbé et le département des affaires du parc national de la Pendjari ainsi que les guides conviés à cette découverte, ce périple a eu aussi le mérité de permettre à ces acteurs clés du tourisme, de toucher de doigt la qualité du travail qui se fait sur le terrain pour pouvoir accueillir au quotidien les touristes et de disposer des informations fiables pour convaincre les futurs voyageurs qui choisiront la destination Bénin, notamment le parc de la Pendjari.
« En terme d’accessibilité, nous avons constaté que les travaux de construction de routes sont engagés et se poursuivent. En termes d’équipements d’accueil, les hôtels, les restaurants existent et sont de qualité. De même qu’au niveau des aménagements de sites touristiques, on a constaté que ceux existants sont aménagés. Donc il y a tous les atouts réunis et nécessaire pour promouvoir le tourisme dans la destination », a constaté le guide à l’office de tourisme de Porto-Novo, Messie Boco.
Pour la responsable de l’office de tourisme de Porto-Novo, Bernice Martin KoréaAhangonou, il faut que le béninois développe en lui le désir de connaitre son histoire, son identité pour mieux la porter et mieux la vendre aux touristes étrangers. « Le plus important pour moi, c’est que cette initiative réconcilie les béninois eux-mêmes avec leur identité, parce que nous sommes beaucoup de professionnels du secteur, beaucoup de guides qui vendions la destination, mais qui n’avions pas touché du doigt ce que nous vendons, donc c’est une opportunité de découvrir. C’est essentiel que nous, béninois, soyons les ambassadeurs de notre pays, de notre histoire et de notre culture. Si nous ne nous connaissons pas, nous ne pouvons pas bien parler de nous », a-t-elle martelé.

Dans la même catégorie