GNA Madina Divisional Police confirms assassination of investigative journalist GNA Political Parties’ Fund: Afari-Gyan blames NDC and NPP Inforpress São Vicente: Embaixador da Índia perspectiva “caminho brilhante” nas relações económicas Índia/Cabo Verde Inforpress Santo Antão: Criadores “aliviados” com anúncio do Governo de priorizar Porto Novo com novo plano de emergência Inforpress Pintura mural na Clínica Godente incita a campanha do aleitamento materno NAN Nigeria joins PAPU to celebrate PAN African Post Day NAN Anambra govt. to establish Art, Craft Village NAN Corps member to rehabilitate 20 ex-convicts in Osun NAN UNICEF laud journalists for promoting public health AIP Côte d’Ivoire/ Des vendeurs de drogue interpellés à Soubré

«Tous les pays qui ont réussi les modèles de développement ont un secteur privé fort…», a affirmé le DG-A des AAJF de Topaz


   

Conakry, 21 juil 2018 – (AGP)- Tous les pays qui ont réussi les modèles de développement qui font exemples aujourd’hui, ont un secteur privé fort et des mesures peuvent être prises en faveur de ce secteur privé, d’abord au niveau de la dette intérieure, a affirmé le directeur général adjoint de Affaires Administratives, Juridiques et Fiscales (AAJF) de l’entreprise Topaz, Eric Benjamin Colle.

C’était à l’occasion du Débat d’Orientation Budgétaire (DOB) organisé, vendredi, 20 juillet 2018, à l’Hémicycle du Palais du peuple, sous l’égide du président de l’Assemblée Nationale (AN) de la République de Guinée, Claude Kory Kondiano.

«Nous aurions souhaité, que le gouvernement programme en fin le paiement, ne serait-ce que sur cette période triennale, des sommes d’argent qu’il doit aux opérateurs privés pour leur permettre d’avoir un bon oxygène», a souhaité le directeur général-adjoint de Topaz devant les députés à l’AN.
AGP/21/07/018 TB/ST

Dans la même catégorie