GNA Major Mahama: My brother was not among the alleged ‘killers’-witness GNA Government Committed to Building Educational Infrastructure- MCE GNA IYes Foundation donates to Lil Win’s GMIS ACP Visite de travail à Kinshasa du secrétaire général de FICR ACP Le gouvernement appelé à créer un écosystème entrepreneurial incitatif pour les jeunes entrepreneurs ACP Eugène Diomi Ndongala libéré sous conditions GNA Vodafone Ghana launches 4G to provide faster data services GNA Ghana’s macroeconomic outlook better than five years ago – IMF GNA Environmental disaster crawling into UWR « As you sow, so shall you reap » AIP Salon du livre de Paris 2019 : La Côte d’Ivoire explique l’absence du stand Pavillon des lettres d’Afrique

«Tous les pays qui ont réussi les modèles de développement ont un secteur privé fort…», a affirmé le DG-A des AAJF de Topaz


   

Conakry, 21 juil 2018 – (AGP)- Tous les pays qui ont réussi les modèles de développement qui font exemples aujourd’hui, ont un secteur privé fort et des mesures peuvent être prises en faveur de ce secteur privé, d’abord au niveau de la dette intérieure, a affirmé le directeur général adjoint de Affaires Administratives, Juridiques et Fiscales (AAJF) de l’entreprise Topaz, Eric Benjamin Colle.

C’était à l’occasion du Débat d’Orientation Budgétaire (DOB) organisé, vendredi, 20 juillet 2018, à l’Hémicycle du Palais du peuple, sous l’égide du président de l’Assemblée Nationale (AN) de la République de Guinée, Claude Kory Kondiano.

«Nous aurions souhaité, que le gouvernement programme en fin le paiement, ne serait-ce que sur cette période triennale, des sommes d’argent qu’il doit aux opérateurs privés pour leur permettre d’avoir un bon oxygène», a souhaité le directeur général-adjoint de Topaz devant les députés à l’AN.
AGP/21/07/018 TB/ST

Dans la même catégorie