Inforpress Brava: Edil elenca ganhos do município nestes 27 anos da sua existência NAN IITA inaugurates mobile App to help farmers control weeds ANP Sommet UA 2019: une vaste opération de salubrité au musée national de Niamey parrainée par DR Malika Issoufou ANP La Guinée soutient à la candidature du Président Issoufou Mahamadou à la présidence de la CEDEAO AIB Crise CDP : Eddie Komboïgo propose de ramener le BPN à 600 membres AIB Coupe EGEO: L’équipe féminine L2 et l’équipe masculine L3 s’octroient les trophées ANGOP PR encoraja selecção nacional de futebol ANGOP PR felicita jornalista angolana Luísa Rogério ANGOP CAN2019: Angola entra em acção LINA Making Liberia A New Hub For Ribbed Smoked Sheets Rubber In West Africa

«Tous les pays qui ont réussi les modèles de développement ont un secteur privé fort…», a affirmé le DG-A des AAJF de Topaz


   

Conakry, 21 juil 2018 – (AGP)- Tous les pays qui ont réussi les modèles de développement qui font exemples aujourd’hui, ont un secteur privé fort et des mesures peuvent être prises en faveur de ce secteur privé, d’abord au niveau de la dette intérieure, a affirmé le directeur général adjoint de Affaires Administratives, Juridiques et Fiscales (AAJF) de l’entreprise Topaz, Eric Benjamin Colle.

C’était à l’occasion du Débat d’Orientation Budgétaire (DOB) organisé, vendredi, 20 juillet 2018, à l’Hémicycle du Palais du peuple, sous l’égide du président de l’Assemblée Nationale (AN) de la République de Guinée, Claude Kory Kondiano.

«Nous aurions souhaité, que le gouvernement programme en fin le paiement, ne serait-ce que sur cette période triennale, des sommes d’argent qu’il doit aux opérateurs privés pour leur permettre d’avoir un bon oxygène», a souhaité le directeur général-adjoint de Topaz devant les députés à l’AN.
AGP/21/07/018 TB/ST

Dans la même catégorie