APS THIÉNABA : DES ’’ÉTUDES SONT EN COURS’’ POUR L’ÉLECTRIFICATION DU VILLAGE DE THIOTY (DG SENELEC) AIP Communiqué du Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique « Point de la situation de la COVID-19 au 23/10/2020 » AIP Côte d’Ivoire-AIP/Présidentielle 2020 : L’UE appelle les acteurs politiques ivoiriens à accélérer le dialogue MAP Guinée/présidentielle : 5 morts dans des violences post-électorales AGP Gabon: Reprise progressive des activités de la Société des bois de Lastourville ANP Niger : Les nouveaux membres du Comité Scientifique du CNRA se présentent au Premier Ministre ANP DIFFA : Cérémonie de présentation de semences améliorées produites par l’ONG WHH AGP Gabon : Evolution de la crise sanitaire, Task force et actualité international au menu du point de presse du Porte-parole de la Présidence APS DEUX PIROGUES DE MIGRANTS CLANDESTINS INTERCEPTÉES CE VENDREDI, AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le CEECI et plusieurs organisations estudiantines rendent hommage à Alassane Ouattara à l’UAO de Bouaké

Transformation des produits halieutiques : un atelier de validation et de révision ouvert


  13 Octobre      10        Société (24115),

   

Abidjan, 13 oct 2020 (AIP) – Un atelier de validation des projets de textes relatifs à la révision du régime d’entreprise franche de transformation des produits halieutiques s’est ouvert mardi 13 octobre 2020 à Abidjan, en vue d’harmoniser les textes existants pour un meilleur développement de l’industrie thonière.

Selon le représentant du ministre des Ressources animales et halieutiques, Zoumana Méité Anlyou, cet atelier vise à rendre plus compétitif le secteur de l’industrie thonière et de remédier à certaines insuffisances pour faire face à la concurrence internationale.

Il s’agit de réfléchir sur le régime d’entreprise franche de transformation des produits halieutiques, afin de lever certaines contraintes qui portent sur l’inadéquation du mécanisme de compensation pour la mise en œuvre de l’abattement de 50% sur les tarifs de base des facteurs de productions et bien d’autres aspects qui rendent « lourdes » l’application textes, a précisé Zoumana Méité.

L’atelier qui se tient du mardi 13 au jeudi 15 octobre 2020, fait suite à la réalisation d’une étude commanditée par le ministre des Ressources animales et halieutiques, afin d’améliorer le cadre juridique et institutionnel du régime d’entreprise franche de transformation des produits halieutiques institué par la loi n°2005-556 du 2 décembre 2005, précise -t-on.

L’exportation des conserves de thon représente 70 milliards de francs CFA sur 460 milliards de francs CFA de recettes d’exportation vers le marché européen, précise-t-on.

Ce secteur enregistre 3500 emplois directs dont 70% de femmes, et fait vivre indirectement près de 40.000 personnes grâces à différentes activités, notamment l’emballage, la consignation, la manutention, la fabrication de farines de poisson souligne t’-on.

Les participants à l’atelier sont notamment  les administrateurs, les directeurs des entreprises franches de transformation des produits halieutiques, les directeurs généraux,  centraux et le directeur de l’Info pêche.

(AIP)

Dans la même catégorie