AIP Le PM Patrick Achi appelle à une administration publique au service du citoyen AGP Réhabilitation de la voirie urbaine de Boké : La Société CDM-CHINE offre 20 tonnes de ciments à la Commission de suivi AGP Siguiri/Société : Deux frères périssent dans une mine d’or à Kolenda AGP Siguiri/Société : Une maison et tout son contenu réduit en cendres dans la commune urbaine ANP Journée mondiale de la lutte contre le VIH-Sida : la séroprévalence est stable au Niger (Médecin) ANP Niger : Le budget 2023 voté à 3.291 milliards de CFA, en hausse de 5,25% AGP Gabon/Gouvernement : Le vice-Premier ministre sur les chantiers de Mayumba AIB Burkina: le gouvernement adopte un projet de loi portant dépolitisation de l’Administration publique et renforcement de la méritocratie. MAP 6è conférence annuelle UA/ONU : « Le monde compte sur l’Afrique, mais l’Afrique n’a pas pu compter sur le monde et cela doit changer » (M. Guterres) APS Le Programme décennal de gestion des inondations conforme aux besoins des territoires (ministre)

Transition au Burkina: les émissaires de la CEDEAO satisfaits des échanges avec le Capitaine Ibrahim Traoré (présidence du Faso)


  5 Octobre      23        Politique (21139),

   

Ouagadougou, 05/10/2022 (MAP) – La délégation de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) en mission d’information, mardi à Ouagadougou, s’est dite satisfaite des échanges qu’elle a eus avec le Président du Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration (MPSR), le Capitaine Ibrahim Traoré.

Dépêchée par le Président exercice de la CEDEAO, Umaru Sissoco Embalo, à la suite du changement intervenu à la tête du Burkina Faso, le 30 septembre dernier, la délégation a eu des entretiens avec le Président du MPSR, le Capitaine Ibrahim Traoré et des leaders des communautés religieuses et coutumières du pays.

«Nous avons eu l’occasion de saluer le rôle extrêmement positif que les autorités religieuses et coutumières ont joué pour arriver à une sortie de crise, pour renouer le fil du dialogue. Ce rôle a été important et décisif», a soutenu l’ancien Président du Niger, Mahamadou Issoufou dans le communiqué final à l’issue des différentes rencontres.

Selon le médiateur de la CEDEAO, la délégation a eu des échanges francs et approfondis avec le Capitaine Ibrahim Traoré au cours desquels « j’ai rappelé l’engagement de la CEDEAO aux côtés du peuple burkinabè afin qu’il réussisse la Transition qui est en cours», a-t-il indiqué.

A ce sujet, l’ancien Président du Niger a rappelé que le travail va se poursuivre avec le soutien et l’accompagnement de l’organisation sous-régionale.

«Je suis totalement satisfait de l’entretien que j’ai eu avec le Capitaine Traoré. Nous repartons confiants et nous allons rendre compte de notre mission au Président en exercice de la CEDEAO et aux Chefs d’État», a déclaré M. Issoufou tout en rassurant que la CEDEAO va continuer à accompagner le peuple burkinabè dans cette période difficile.

La délégation était arrivée mardi matin pour rencontrer le capitaine Traoré, qui a renversé vendredi le lieutenant-colonel Damiba, lui-même arrivé au pouvoir lors d’un putsch en janvier.

« Cette mission est une prise de contact avec les nouvelles autorités de la transition dans le cadre de l’accompagnement dont notre pays bénéficie », avait déclaré M. Traoré dans un communiqué avant la rencontre.

Il a prévenu que « toute personne qui entreprendra des actes de nature à perturber le bon déroulement de la mission de la CEDEAO se verra appliquer la rigueur de la loi ».

Dans la même catégorie