GNA Iduapriem employees donate chairs to FIASEC GNA Sexual reproductive health rights is the key to sustainable development GNA Kpone Katamanso business mogul seeks baton from Afotey Agbo. AGP Sports-Scandale : Des sanctions exigées contre Amadou Diaby GNA National service personnel urged to venture into livestock rearing GNA Former MCE, five others file nominations for Hohoe NDC parliamentary primaries GNA Government committed to improve living conditions in rural areas – DCE GNA NPP leadership urged to work to protect existing parliamentary seats GNA Volta NDC to vet 63 aspirants for parliamentary primaries GNA Vegetable sellers lament over lack storage facilities for preservation

Transport aérien sénégalais : Quatre compagnies en 45 ans


  18 Avril      86        Economie (24413), Entreprises (1271), Finance (3803),

   

Rabat, 18/04/2016 (MAP) – Avec l’annonce officielle de la création d' »Air Sénégal SA », Dakar signe l’acte de naissance de sa quatrième compagnie aérienne depuis l’indépendance et l’accession du pays à la souveraineté internationale en 1960.

Annoncée vendredi dernier par la ministre du Tourisme et des Transports aériens, Maïmouna Ndoye Seck, « Air Sénégal SA » a en effet remplacé la défunte « Sénégal Airlines » dont la liquidation a été annoncée quelques jours auparavant.

L’histoire du transport aérien sénégalais remonte, selon un document de l’aviation civile relayé par les médias, à 1971, année de création de la compagnie « Air Sénégal » qui s’est acquitté, jusqu’en février 2000, de sa mission de rallier les autres grandes métropoles par voie aérienne à partir de Dakar.

Après 29 ans d’exercice, cette première compagnie aérienne qui a été obligée de déclarer faillite le 1er février 2000, sera remplacée, à la suite de négociations entre l’Etat sénégalais et ses partenaires, dont le Maroc, par une nouvelle compagnie dénommée « Air Sénégal international (ASI) ».

La relance se fera grâce à une reprise des opérations par la Compagnie « Royal Air Maroc » (RAM), « partenaire stratégique du Sénégal au sein de cette compagnie basée à l’Aéroport international de Dakar-Léopold Sedar Senghor », indique le document.

ASI qui entamera son premier vol le 23 février 2001, disposait d’une flotte assez fournie et desservait les destinations intérieures comme Ziguinchor ou encore Tambacounda, et quelques capitales d’Afrique et d’Europe.

En l’espace de quelques années, « Air Sénégal international » deviendra ainsi l’un des transporteurs aériens majeurs en Afrique de l’Ouest avant d’être confrontée, à son tour, à des problèmes de gestion qui l’ont conduit, après 8 ans d’exercice, à une cessation de ses activités avec le retrait du partenaire stratégique, la Royal Air Maroc, le 24 avril 2009, relève la même source.

Des négociations entreprises d’urgence par les autorités sénégalaises avec d’autres partenaires stratégiques comme « Emirates Airlines » pour tenter de sauvegarder le pavillon Sénégal, aboutiront à l’attribution par l’Etat du Sénégal d’une nouvelle convention de concession des droits de trafic, le 22 juillet 2009, à une nouvelle compagnie aérienne, dénommée, « Sénégal Airlines ».

Propriété de l’Etat et de privés sénégalais, « Sénégal Airlines » a entamé ses vols commerciaux le 25 janvier 2011. Avec sa flotte, la nouvelle compagnie va desservir quelques capitales africaines, ses correspondances lui permettent de se rendre soit en Europe, soit en Asie ou dans les villes touristiques des pays méditerranéens.

Après quelques années, elle connaîtra comme les compagnies précédentes des difficultés de gestion qui comme les autres aboutiront à sa faillite, officiellement annoncée vendredi dernier par la ministre du Tourisme et des Transports aériens, Maïmouna Ndoye Seck.

Dotée d’un capital initial de 40 milliards de Francs CFA, soit près de 70 millions d’euros, la nouvelle compagnie aérienne « Air Sénégal SA. » entamera son premier vol en 2017, selon Mme Ndoye Seck.

La nouvelle compagnie serait mise sur pied avec le soutien et l’appui de la Turquie.

Cité récemment par l’agence de presse sénégalaise « APS » depuis Istanbul, le président du conseil d’administration de la « Turkish Airlines », Ilker Ayci, avait en effet indiqué qu’Ankara allait aider Dakar à mettre sur pied une nouvelle compagnie aérienne.

Le président Macky Sall et son homologue turc Recep Tayyip Erdogan avaient discuté de cette question « il y a quelque temps et nous ont instruits d’y travailler rapidement et de voir quelles sont les conditions de partenariat entre la Turkish et le Sénégal, pour monter une nouvelle compagnie » nationale sénégalaise, avait souligné le responsable turc.

HASSANE AOURACH, SALAH AOUNI

Dans la même catégorie