APS VERS ’’DES DISPOSITIONS PRATIQUES » POUR LE « PAIEMENT SYSTÉMATIQUE’’ DES INDEMNITÉS DES EXAMENS ET CONCOURS APS SÉCURITÉ DE PROXIMITÉ : MACKY SALL PROLONGE D’UN AN LES CONTRATS DES AGENTS DE LA PROMOTION 2014 APS LA DEUXIÈME PHASE DE LA CMU SERA LANCÉE CETTE ANNÉE, SELON MACKY SALL APS A CAUSE DU COVID-19, LE GOUVERNEMENT SUSPEND SES CONFÉRENCES BIMENSUELLES JUSQU’À NOUVEL ORDRE APS ARACHIDE : À KAOLACK, LA SONACOS EST EN RETARD SUR SES OBJECTIFS DE COLLECTE (DIRECTEUR) APS L’UNICEF OFFRE DES KITS SCOLAIRES À DES ÉLÈVES DE FAMILLES VULNÉRABLES DE ZIGUINCHOR GNA Kotoko moves to third place on league log after beating Dwarfs GNA Ayebeng Memorial Kindergarten Block gets facelift GNA Avoid over enrollment of school pupils- Director of Education GNA Parliament stands down motion to suspend payment of university fees

Transports/Guinée : les leaders syndicaux demandent une solution idoine pour la réouverture des frontières


  13 Janvier      13        Politique (14295), Société (27506),

   

Conakry, 13 janv. (AGP) – Une réunion de restitution de résultats de démarches et plaidoiries entamées par les responsables syndicaux et ceux de l’union, a regroupé mardi 12 janvier dans la salle de la bourse du travail à Boulbinet dans la commune de Kaloum à Conakry, l’ensemble des professionnels de transports évoluant en République de Guinée. C’était suite à leurs requêtes relatives aux véhicules bloqués le long des frontières depuis le mois de septembre 2020  jusqu’à nos jours.

Une des démarches de ces responsables, a consisté primo à adresser une correspondance au ministre des Transports avec ampliations aux autres ministères impliqués dans cette situation qui perdure.

Se référant à cette correspondance, le Secrétaire Général de la Fédération Syndicale Nationale Professionnelle des Transports et de la Mécanique Générale (FSNPTMG) Ousmane Horoya Sylla et le vice-président de l’Union Nationale des Transporteurs Routiers de Guinée (UNTRG) Alpha Amadou Bah ont tour à tour pointé du doigt, la situation lancinante qui prévaut surtout du côté de Koundara où se trouvent stationnés plus de 150 camions bourrés de marchandises à la merci des intempéries de la nature.

Secundo, les autorités des transports en Guinée  ont plaidé pour la cause de tous les professionnels de ce secteur pour que prennent fin, les calvaires que vivent les transporteurs dont entre autres : la destruction des véhicules soumis aux poids, pourritures des marchandises, souffrances des équipages (difficultés de trouver à manger, maladies etc.…) surtout en cette période de COVID-19.

Selon Ahmed Maghariou Diallo alias Maxime, porte-parole des leaders syndicaux et ceux de l’union, le non-respect des engagements vis-à-vis des partenaires dû à l’immobilisation des véhicules, l’insécurité notoire que vivent les transporteurs (coupeurs de routes) font partie des calvaires qui doivent trouver des solutions immédiates précise-t-il.

Les transporteurs savent qu’ils n’ont pas de force, seul l’Etat a le rôle régalien de protection et de sécurisation de sa population et de ses biens mais néanmoins, ils suggèrent à l’Etat d’être mieux sécurisés pendant et après les mouvements sociaux « car nous avons été victimes de beaucoup des casses et d’incinérations de nos moyens de transports », a conclu le porte-parole.

A noter, qu’à l’issue de la rencontre, les élus syndicaux ont donné le feu vert aux services de sécurité (Douane) de passer par la fouille systématique des véhicules en lieu et place de blocage de transactions qui aggrave la famine dans le pays.

Dans la même catégorie