LINA ‘Augment Education Budget From US$42m To US$45m’ – Official Tells Lawmakers LINA Police Say Rep. Gray Off The Hook In Shai-Town Bar Assault Probe LINA Partners, MFDP Sign Land Administration Pilot Project LINA Pres. Weah Extols Iceland On National Day Observance MAP Le Moussem de Tan-Tan ouvre une fenêtre sur la richesse et la diversité de la culture du désert (M. Laaraj) MAP Le Maroc est prêt à ouvrir une nouvelle page de coopération avec le Salvador (M. Bourita) MAP Le Salvador se met du côté du reste du monde en retirant sa reconnaissance de la pseudo « RASD » (Président salvadorien) LINA Court Grants 5 CBL Former Officials Surety Bond LINA CDC Chairman Want Partisans Vote Opposition Out LINA Police Caution Frontpage Africa Newspaper, Other Media Outlets

Treize pays de la CEDEAO s’engagent à expérimenter le système « Tera » dans les actions humanitaires de la Croix-Rouge


Abidjan, 21 août 2015 (AIP) – Des comités nationaux de Croix Rouge de 13 pays de la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), au terme d’un forum à Abidjan, sur l’utilisation de la technologie mobile pour la réponse humanitaire dans cette région, se sont engagés, jeudi, à expérimenter le système « Tera » dans leurs différentes actions humanitaires.

Lors d’un point de presse co-aminé par les responsables des parties impliquées dans ce projet, ils ont expliqué le fonctionnement de « Tera », cette « solution technologique révolutionnaire » qui est en réalité une plate-forme de communication basée sur l’envoi de messages courts (SMS) à partir de la localisation géographique des personnes touchées par des catastrophes.

Selon le représentant régional de la Fédération internationale de la Croix rouge et du croissant rouge (FICR), Daniel Sahi, ce système a déjà été expérimenté en Haïti en temps de sinistres et a connu beaucoup de succès grâce à la société Salamanca solutions international qui a développé ce système et qui entend le vulgariser dans plusieurs contrées du monde.

Aussi, son importation dans cette partie du continent régulièrement touchée par des catastrophes et des pandémies dont la maladie à virus Ebola, pourrait assurer le relais des volontaires des organisations humanitaires habitués aux « portes à portes » et atteindre ainsi un grand nombre de personnes concernées et sauver des vies humaines.

Cette rencontre visait trois objectifs à savoir comment travailler en concertation pour améliorer l’assistance humanitaire des 13 pays de la CEDEAO, explorer les opportunités pour améliorer la coordination entre les parties prenantes, et enfin voir comment déployer le système « Tera » dans lesdits pays afin de donner une dimension un peu plus professionnelle à la prévention, à la réponse aux catastrophes mais pour les prélèvements.

Débutée mercredi, cette réunion a eu pour cadre l’Hôtel Pullman d’Abidjan-Plateau. Elle a vu la participation des représentants de la CEDEAO, de la Croix Rouge et des opérateurs de téléphonies mobiles et de l’Union Européenne qui était le partenaire financier, rappelle-t-on.

fmo/akn/kam.

Dans la même catégorie