AIP Législatives 2021: Les femmes de Lakota appelées à œuvrer pour la paix AIP Les accidents de motos, un problème de santé publique à Taï AIP Boxe thaïlandaise: combat de titan entre Oly « la machine » et Billy Black pour le titre WBC AIP Législatives 2021 : Venance Konan et son équipe présentés aux militants de Daoukro AIP Législatives 2021: Une quarantaine de cartes d’électeur distribuées à Bouaflé AIP La liste « Unité-Réconciliation-Paix » propose un projet de cinq axes pour Koumassi AIP Les paysans de Madinani invités à produire du cajou de qualité AIP Le compte administratif de l’exercice 2020 de la mairie de N’Douci validé AIP La ministre Kaba Nialé demande aux populations de faire attention aux messages des indépendants à Nassian AIP Le Fonds mondial va appuyer le Burkina Faso dans la lutte contre le Sida, la tuberculose et le paludisme

Tshopo : installation de la société Xiang Yang Mining au village Liambe


  1 Février      15        Economie (11191),

   

Kisangani 1er février 2021(ACP).- La société « Xiang Yang Mining », une société de droits chinois vient de s’installer au village Liambe, dans le territoire de Basoko, dans la province de la Tshopo, afin d’exploiter de l’or sur la rivière Aruwimi, a appris l’ACP, samedi d’une source proche de cette société minière. 

Selon la source, l’installation de cette société dans le territoire de Basoko intervient après 08 (huit) ans de négociations, ajoutant que l’activité de l’exploitation minière de l’or de cette société concerne 04 (quatre) groupements du territoire de Basoko à savoir : Ilongo, Likombe, Mongandjo et Yambuya.

Le chef de la localité Bombama, Gérôme Kengelanga, a fait savoir que l’exploitation des minerais dans son entité, aura l’avantage de contribuer au désenclavement de ce territoire : « Chaque entité pourra ainsi bénéficier de ses ressources naturelles et apporter sa part de contribution au développement de nos entités », a–t-il déclaré.

Dans le cadre de l’exploitation minière à Basoko, quelques originaires du secteur Bangelema-Mongandjo sont, de ce fait, invités à Kisangani pour participer à des ateliers de formation liés à l’exploitation minière, et aussi pour signer les documents d’autorisation et des accords de collaboration avec cette société chinoise pour une durée de 05 (cinq) ans renouvelables.

Pour rappel, le gisement minier de l’or découvert dans le secteur Bangelema – Mongandjo, dans le territoire de Basoko, est le deuxième de la série en Afrique, après celui du Katanga, d’après le rapport des analyses faites par des experts.

Dans la même catégorie