APS MONDIAL U19 : LE DRAPEAU NATIONAL REMIS AUX LIONCEAUX DU BASKET APS POUR UNE DÉCENTRALISATION DES ACTIVITÉS DU CENTRE SÉNÉGALO-ALLEMAND D’INFORMATION À L’EMPLOI APS CONTRAT D’AFFERMAGE DE L’EAU : LA SDE VA SAISIR LA COUR SUPRÊME ANGOP UE disponibiliza 12 milhões de Euros para Programas de resiliência ANGOP Angola e os EUA retomam acordo sobre comércio ANGOP Bispos angolanos rezam missa no túmulo de Nsaku Ne Vunda APS INVESTISSEMENTS : LE GOUVERNEMENT INVITE LE PRIVÉ A PRENDRE LE RELAIS DE L’ETAT (MINISTRE) APS GREENPEACE DIT HALTE À L’INDUSTRIE DE FARINE ET DE L’HUILE DE POISSON APS LES ÉCHANGES COMMERCIAUX ENTRE DAKAR ET PÉKIN PORTÉS À PLUS DE 1500 MILLIARDS CFA EN 2018 (AMADOU HOTT) GNA Ministry lauds NGOs for their role in curbing illegal mining in Ghana

Tunisie: la star marocaine Saad Lamjarred gagne son pari à Carthage


Rabat, 31/07/2016 (MAP) – La star marocaine Saad Lamjarred n’a pas déçu les milliers de ses fans tunisiens en leur offrant, samedi soir, un concert devant rester dans les annales du Festival de Carthage, dont les organisateurs pariaient gros sur le spectacle du phénomène de la scène musicale arabe.

Le plaisir était visiblement partagé. Saad a chanté avec verve ses tubes à succès. Et le public transgénérationnel le lui a bien rendu en reprenant en chœur les chansons qui battent tous les records arabes en nombre de vues, le critère de réussite des temps modernes.

Très attendu au Festival de Carthage (13 juillet/25 août), le concert de la vedette marocaine a tenu toutes ses promesses en termes d’audience et de qualité artistique, avec une prestation monstre de la part de Lamjarred et des chorégraphies à couper le souffle.

Deux heures d’osmose durant lesquelles des fans au bord de l’hystérie ont fait un triomphe à leur idole, qui se distingue par sa capacité de communier avec son public et de créer des liens presque intimes avec lui.

L’assistance conquise admirait un Saad Lamjarred au sommet de son art: Une mise en scène impeccable, une plus grande maitrise des expressions vocale et corporelle dans le live et, surtout, des pas de danse donnant la chair de poule à des fans déchaînés et se laissant, volontiers, entraîner dans le délire général.

Entre son passage de l’année dernière et sa nouvelle production sur la même scène de Carthage, Saad Lamjarred, qui s’est drapé avec fierté des couleurs nationales, semble avoir gagné plusieurs galons et franchi un pallier significatif dans sa jeune carrière, qu’il ne voit pas s’arrêter de sitôt.

Et ce n’est pas Saad Lamjarred qui dira le contraire en répondant à une question de la MAP au cours d’une conférence de presse, la veille de son spectacle. « Je ne suis pas un artiste éphémère, mais un créateur qui veut entrer dans la postérité »

Dans la même catégorie