MAP Eliminatoires CAN-2019 (Gr.B/6è et dernière journée): Le Cameroun bat les Comores (3-0) et accompagne le Maroc à la phase finale AGP Clôture de la Semaine Africaine du Climat : les décideurs africains mettent en lumière les opportunités des plans nationaux AGP Bénin/Dixinn: démarrage effectif du dépôt des dossiers de candidature pour le recrutement au sein de l’armée ACI CONGO: LES DROITS ELEVES DE PEAGE, FACTEURS DE PENURIE DE CARBURANT ACI CONGO: PRESERVER LES RESSOURCES POUR UN DEVELOPPEMENT DURABLE ACI CONGO: UN REBOND DE LA CROISSANCE SOUS REGIONALE EN 2019 GNA Ghana: Six dead in fatal accident at Ekumfi-Dunkwa GNA ICGC presents GHC200,000 to Mental Authority to procure ECT machines GNA Ghana: Ministry to mainstream small water enterprises into supply mix MAP CAN 2019 (éliminatoires/ 6e journée) : le Burundi arrache sa première qualification

Tunisie: la star marocaine Saad Lamjarred gagne son pari à Carthage


Rabat, 31/07/2016 (MAP) – La star marocaine Saad Lamjarred n’a pas déçu les milliers de ses fans tunisiens en leur offrant, samedi soir, un concert devant rester dans les annales du Festival de Carthage, dont les organisateurs pariaient gros sur le spectacle du phénomène de la scène musicale arabe.

Le plaisir était visiblement partagé. Saad a chanté avec verve ses tubes à succès. Et le public transgénérationnel le lui a bien rendu en reprenant en chœur les chansons qui battent tous les records arabes en nombre de vues, le critère de réussite des temps modernes.

Très attendu au Festival de Carthage (13 juillet/25 août), le concert de la vedette marocaine a tenu toutes ses promesses en termes d’audience et de qualité artistique, avec une prestation monstre de la part de Lamjarred et des chorégraphies à couper le souffle.

Deux heures d’osmose durant lesquelles des fans au bord de l’hystérie ont fait un triomphe à leur idole, qui se distingue par sa capacité de communier avec son public et de créer des liens presque intimes avec lui.

L’assistance conquise admirait un Saad Lamjarred au sommet de son art: Une mise en scène impeccable, une plus grande maitrise des expressions vocale et corporelle dans le live et, surtout, des pas de danse donnant la chair de poule à des fans déchaînés et se laissant, volontiers, entraîner dans le délire général.

Entre son passage de l’année dernière et sa nouvelle production sur la même scène de Carthage, Saad Lamjarred, qui s’est drapé avec fierté des couleurs nationales, semble avoir gagné plusieurs galons et franchi un pallier significatif dans sa jeune carrière, qu’il ne voit pas s’arrêter de sitôt.

Et ce n’est pas Saad Lamjarred qui dira le contraire en répondant à une question de la MAP au cours d’une conférence de presse, la veille de son spectacle. « Je ne suis pas un artiste éphémère, mais un créateur qui veut entrer dans la postérité »

Dans la même catégorie