AGP Guinée/Championnat ligue1 : Le Horoya respire devant la SAG, le Fello Star renoue avec la victoire face aux Eléphants de Coléah et l’AS Kaloum battue par l’ASFAG AGP Kindia-Société : Un mort et plus de 600 millions GNF emportés dans conflit domanial à Friguiagbé AGP Kérouané-Education : Le district de Gboodou doté d’une école primaire moderne AGP Guinée-Accident de la circulation : Une cause de mortalité non négligeable ! GNA Assin North and Adansi South DISECs move to maintain peace GNA Ghana Mission in Washington, others donate $59,850 to COVID-19 Fund GNA Orange Support Centre will address SGBV issues in Ghana – UNFPA APS LE JARAAF S’ENGAGE À PAYER LA CAUTION POUR LAMINE DIACK ‘’D’ICI UNE QUINZAINE DE JOURS’’ (PRÉSIDENT) AGP Boké-Ramadan: La Fondation AMA offre des vivres à la population de la Commune Urbaine ANP La Ville de Niamey baptise deux places publiques des noms de Mounkaila Sakoira et Cheick Chaibou Ali

TUTELLE ET ACTEURS BALISENT LE TERRAIN POUR UN RETOUR AUX COMPÉTITIONS


  18 Décembre      28        Sport (5637),

   

Dakar, 18 déc (APS) – Le ministère des sports a servi de cadre vendredi de rencontre entre les responsables du département et des présidents de Fédérations et groupements sportifs pour préparer le retour aux compétitions sportives arrêtées depuis mars dernier à cause de la Covid-19.

Le vice-président du Comité national olympique et sportif sénégalais (CNOSS), Ibrahima Wade, intervenant à l’issue de la rencontre présidée par le directeur de cabinet du ministre des Sports, s’est réjoui de ces retrouvailles censées préparer le terrain à un retour aux compétitions.

‘’C’est une rencontre à l’issue de laquelle un document sera remis à la tutelle’’, a expliqué le vice-président du CNOSS en évoquant un ‘’protocole général de reprise’’.

‘’Même s’il faut reprendre, ce sera dans des conditions très claires’’, a-t-il précisé au micro de la RTS (publique) soulignant que la reprise doit se faire de manière sécurisée.

Ce sera en respectant les gestes barrières, en utilisant le thermo flash tandis que certaines fédérations devraient se conformer aux mesures édictées par leurs associations internationales comme celles demandant le huis clos dans leurs activités, a indiqué Wade. Il a insisté sur le fait qu’un document de reprise allait être remis au ministre des Sports.

‘’C’est pourquoi il était important pour le mouvement sportif de venir rencontrer la tutelle pour échanger en attendant qu’elle prenne langue avec son homologue du ministère de l’Intérieur’’, a-t-il laissé entendre.

Pour freiner la seconde vague de Covid-19, le ministre de l’Intérieur a récemment pris un arrêté rendant obligatoire le port du masque dans les services de l’administration publique, quel qu’en soit le mode de gestion, les services du secteur privé, les lieux de commerce, les moyens de transport public.

Les rassemblements sont également interdits sur les plages, les terrains de sport, les espaces publics et les salles de spectacle, avait indiqué le ministère de l’Intérieur la semaine dernière.

Cet arrêté avait soulevé les inquiétudes des présidents de fédérations et groupements sportifs qui ont craint la mort du sport sénégalais s’il était décidé de ne plus le reprendre.

A cause de la pandémie de la Covid-19, les compétitions sportives ont été arrêtées au Sénégal depuis mars dernier.

Dans la même catégorie