APS CORONAVIRUS : UNE BAISSE DE CHIFFRES D’AFFAIRES RELEVÉE DANS 84, 6 % DES ENTREPRISES (ANSD) APS ISMAILA SARR DANS LE VISEUR DE LIVERPOOL ET MANCHESTER UNITED (MEDIAS) APS CLASSEMENT FIFA : TROIS ÉQUIPES AFRICAINES DANS LE TOP 30 MONDIAL APS PRIVÉE CATHOLIQUE DE DAKAR : UN TAUX DE RÉUSSITE SUPÉRIEUR OU ÉGAL À 90% AU BAC (DIRECTEUR) APS 71, 5 % DES ENTREPRISES ONT CONSERVÉ LEUR MAIN D’ŒUVRE EN DÉPIT DE LA CRISE (ÉTUDE) APS 68, 4 % DES ENTREPRISES FORMELLES VEULENT RÉINVESTIR APRÈS LA CRISE SANITAIRE (ENQUÊTE) GNA Peru’s Vizcarra to face impeachment moves after court rejects appeal GNA Twitter flags Trump tweet over voting misinformation – again GNA Countries call for political solution to Yemen conflict at UN meeting GNA New Somalian prime minister appointed as electoral agreement reached

UEMOA : LES INSTITUTIONS INVITÉES À SOUTENIR LES ETATS DANS LA MOBILISATION DE RESSOURCES


  9 Septembre      10        Economie (9671),

   

Dakar, 9 sept (APS) – Le conseil des ministres de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) encourage les institutions de ses pays membres à ‘’assister les Etats dans leurs efforts de mobilisation effective des ressources extérieures’’.

Réunis en session extraordinaire, le 3 septembre dernier, les membres du conseil ont relevé, concernant cette question, que des réflexions sont en cours au sein de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD), l’institution chargée du financement du développement des Etats de l’UEMOA.

Le conseil a également exhorté les institutions à soutenir les Etats dans la mobilisation de ressources internes, selon un communiqué reçu à l’APS à la suite de la session extraordinaire par visioconférence du 3 septembre.

Les membres du conseil des ministres de l’UEMOA ont discuté des mesures de riposte et de relance mises en œuvre par les Etats membres, les organes et les institutions communautaires pour ‘’atténuer les effets négatifs de la pandémie de Covid-19 sur les populations et les économies de l’Union’’.

Ils se sont réjouis ‘’des actions opportunes prises et des résultats déjà enregistrés’’.

L’examen de la situation économique des pays de l’UEMOA faisait partie des questions abordées, ‘’en lien avec la progression de la pandémie de Covid-19 dans le monde et dans la sous-région, ainsi que les problèmes sécuritaires’’, selon le texte.

‘’Cette situation, qui exerce des pressions sur les finances publiques par l’effet conjugué de la baisse des ressources budgétaires et la hausse des dépenses pour y faire face, requiert une réévaluation de la viabilité des finances publiques’’, indique le communiqué.

A cet égard, la commission de l’UEMOA soumettra au conseil des ministres un nouveau projet de pacte de convergence en décembre 2020.

Les ministres chargés des finances des pays de l’UEMOA ont été informés des mesures prises en application des décisions des chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique et de l’Ouest et de l’Union relatives à la situation sociopolitique au Mali.

Ont pris part à la rencontre virtuelle, le ministre de l’Economie et des Finances du Togo, président en exercice Sani Yaya, le président de la commission de l’UEMOA, Abdallah Boureima, le gouverneur de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest, Tiémoko Meyliet Koné, le président de la BOAD, Serge Ekue, et le président du Conseil régional de l’épargne publique et des marchés financiers, Mamadou Ndiaye.

Dans la même catégorie