GNA GNCCI establishes credit union to support businesses GNA Ghanaians are appreciative of President Akufo-Addo’s achievements- CVM GNA New National decentralisation policy and strategy to promote downward accountability and economic development GNA NADMO, police probe death of Ghanaian juvenile players AIP Côte d’Ivoire –AIP/Des journées de valorisation de l’agriculture pour faire revivre la coupe nationale du progrès (Présidente AVA) AIP Côte d’Ivoire –AIP/ Le ministre de l’Agriculture rend hommage aux producteurs de Côte d’Ivoire AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Des kits scolaires offerts une école franco-arabe à Grand-Bassam APS FILIÈRE MIL : LE SUCCÈS D’UNE ASSOCIATION SÉNÉGALAISE INSPIRE D’AUTRES PAYS APS MACKY SALL INVITE LE SECTEUR PRIVÉ À INVESTIR DANS LA FILIÈRE LAIT APS KAFFRINE : MAYACINE CAMARA PROMET DE DISTRIBUER 15.000 MASQUES POUR LA VISITE DE MACKY SALL

Un accord gouvernement-OCP Africa pour booster la production du riz en Côte d’Ivoire


  5 Septembre      11        Economie (9692),

   

Abidjan, 04 sept 2020 (AIP)- Le gouvernement de Côte d’Ivoire, à travers le ministère de la Promotion de la riziculture, a conclu, vendredi 4 septembre 2020, un accord-cadre avec le groupe OCP Africa, en vue de booster la production du riz dans le pays.

Cette convention qui vise à accélérer la mise en œuvre de la Stratégie nationale de développement de la riziculture (SNDR) 2020-2030 en Côte d’Ivoire, a été paraphé, lors d’une cérémonie à l’Hôtel Sofitel Ivoire d’Abidjan, par le ministre ivoirien de la Promotion de la riziculture, Gaoussou Touré, et le vice-président du groupe partenaire, Mohammed Ben Zakri.

Elle concerne quatre domaines de coopération, notamment le développement et l’innovation de formules de fertilisants adaptées aux besoins des sols ivoiriens pour une fertilisation raisonnée, le développement et la structuration de la chaîne de valeur des activités rizicoles en Côte d’Ivoire.

Le déploiement de formations et de sensibilisation, ainsi que le développement de la digitalisation des riziculteurs ivoiriens sont également prévus par cet accord.

Pour le ministre de la Promotion de la riziculture, Gaoussou Touré s’est réjoui de cette initiative qui vient rendre l’engrais de bonne qualité disponible pour les producteurs.

Quant au représentant d’OCP, il a traduit l’engagement de son entreprise à accompagner les producteurs de riz ivoiriens afin de leur permettre de répondre à la demande locale de la consommation de cette denrée très prisée dans le pays.

Selon la FAO, En Côte d’Ivoire, le riz est devenu l’aliment principal de la population, avec une consommation estimée à 1 300 000 tonnes de riz blanchi par an, soit environ 58 kg par an et par habitant.

Dans la même catégorie