MAP Revue de la presse quotidienne internationale africaine (RPQI-Afrique) MAP Afrique du Sud : Le juge chargé du procès de l’ex-président Zuma se récuse MAP Cérémonie officielle à Dakar de la 43-ème édition de la Ziarra annuelle omarienne: les liens forts unissant le Maroc et les confréries soufies du Sénégal mis en exergue AIP Les populations du Tchologo exhortées à donner leur sang AIP Les cadres du Hambol saluent les actions de développement du Président Ouattara AIP Lancement à Abidjan de la 2e édition du mouvement des coiffeuses ambassadrices en santé mentale en Afrique AIP Kinshasa va abriter les Jeux de la Francophonie 2023 Inforpress São Vicente: Liga do Carnaval e grupos oficiais mudam horário do desfile para 18:30 Inforpress Porto Novo: Posto de turismo promove a ilha de Santo Antão nesta época alta do turismo Inforpress Primeira-dama defende revitalização de todo o negócio à volta do pano de terra

Un activiste parle des implications du prochain sommet Etats-Unis-Afrique


  8 Décembre      17        Diplomatie (1354),

   

Dakar, 8 déc (APS) – Le sommet des dirigeants Etats-Unis-Afrique, prévu du 13 au 15 décembre à Washington, vise à faire progresser la collaboration entre ces deux parties « sur les priorités mondiales et régionales les plus urgentes », à partir de valeurs qui leur sont communes, a-t-on appris d’un responsable de l’ONG One Campaign.

ONE Campaign est un mouvement mondial de plaidoyer regroupant plus de 7 millions de personnes à travers le monde qui agissent pour mettre fin à l’extrême pauvreté et aux maladies évitables, en Afrique particulièrement.

Ce sommet « vise à promouvoir et à faire progresser la collaboration entre les Etats-Unis et l’Afrique sur les priorités mondiales et régionales les plus urgentes », a affirmé Désiré Assogbavi, directeur de One Campaign pour l’Afrique francophone, mercredi, lors d’une conférence de presse à Dakar.

Cette ONG de campagne et de plaidoyer basée aux États-Unis lutte contre l’extrême pauvreté et les maladies évitables en Afrique, en suscitant la prise de conscience du grand public et en faisant pression sur les dirigeants politiques du monde entier pour qu’ils soutiennent des politiques et des programmes efficaces d’aide.

Cofondée par Bono et d’autres militants, ONE se veut non partisan et travaille en collaboration avec des responsables et activistes africains.

Selon son directeur pour l’Afrique francophone, « ce sommet s’appuiera sur des valeurs communes aux deux continents afin de mieux favoriser un nouvel engagement économique, promouvoir la paix, la sécurité, la bonne gouvernance, la sécurité alimentaire, entre autres ».

La rencontre « sera le reflet de la nouvelle stratégie américaine à l’égard de l’Afrique qui est un acteur géopolitique clé qui façonne le présent et l’avenir du monde », a indiqué Désiré Assogbavi.

Il a insisté sur « l’importance stratégique du continent pour la sécurité et la prospérité régionale et mondiale et le rôle croissant et significatif qu’il joue (…) a fait de l’Afrique un acteur politique incontournable dans les discussions ».

A l’en croire, le sommet de Washington impliquera aussi « officiellement le monde des affaires, la société civile, la jeunesse et la diaspora africaine ».

Abordant la question de la sécurité alimentaire, le directeur de ONE Campaign a rappelé que la hausse des prix, les chocs environnementaux et la guerre en Ukraine ont contribué à exacerber « les problèmes alimentaires dans la Corne de l’Afrique » en particulier.

« Les statistiques sont stupéfiantes, mais le monde n’accorde pas à cette question l’attention et les ressources nécessaires », alors que « 20% d’Africains sont confrontés à la faim » et que « 1 enfant sur 3 en Afrique sub-saharienne a un retard de croissance », a-t-il poursuivi. »

Dans la même catégorie