MAP L’engagement du Maroc en matière de coopération Sud-Sud est guidé par une Vision Royale clairvoyante plaçant l’élément humain au cœur des préoccupations APS UN LYCÉE À GÉNÉRATION FOOT POUR MIEUX METTRE EN EXERGUE ’’LA DIMENSION ÉDUCATIVE DU SPORT’’ ACP Une délégation de l’U.E reçue par le Président Félix-Antoine Tshisekedi APS MODERNISATION TITRES DE TRANSPORTS : LES PREMIÈRES CARTES GRISES NUMÉRISÉES REMISES À LEURS DÉTENTEURS APS PARIS : UNE SCULPTURE DE BRONZE EN HOMMAGE AU SCULPTEUR OUSMANE SOW APS FEMMES ET SCIENCE : LES DOCTORANTES SÉNÉGALAISES INVITÉES À PARTICIPER AU PROGRAMME L’ORÉAL/UNESCO AIB Burkina : naissance d’un parti pro-Kaboré AIB Burkina : une organisation de la société civile accuse le pouvoir de vouloir sa liquidation AIB Bertrand Traoré incertain, 3 autres joueurs forfaits contre la Mauritanie APS PLAIDOYER POUR UNE RÉFORME DU SECTEUR DE L’HYDRAULIQUE

Un atelier sur l’écotourisme solidaire et le développement durable à Kpalimé


Lomé, le 10 avr. 2017 (ATOP) – Un atelier de sensibilisation et de formation sur l’écotourisme solidaire et le développement durable a regroupé le vendredi 7 avril à Kpalimé, les professionnels du tourisme, les associations et les guides du tourisme de la préfecture.
La rencontre est organisée par l’Association Découverte Togo Profond (ADETOP) dans le cadre du sous-projet communautaire ‘’Appui à la mise en œuvre du Plan d’Aménagement de la Forêt Classée de Missahoe’’ avec l’appui financier de la Banque Mondiale à travers le Projet Gestion Intégrée des catastrophes et des Terres (PGICT).
Elle a permis aux différents acteurs du tourisme de Kloto, d’acquérir des connaissances sur les nouvelles pratiques du tourisme durable afin de se tenir en alerte pour prévenir un tant soit peu, les dérives du tourisme dans leurs pratiques.
Les participants ont échangé sur l’écotourisme solidaire et le lien entre le tourisme solidaire et le développement durable. Ils ont été éclairés sur les rôles, les objectifs, les principes, les caractéristiques, les limites et les faiblesses de l’écotourisme solidaire ainsi que le rôle des acteurs dans la promotion de l’écotourisme solidaire au Togo.
Le secrétaire général de la préfecture de Kloto, Békéyi  Sogoyou a indiqué que ce projet a pour objectif non seulement d’appuyer le Togo à accroître sa résilience aux catastrophes naturelles en particulier les inondations mais aussi à promouvoir la gestion durable des terres. Il a relevé que le tourisme représentait dans un passé récent le 3éme produit d’exportation après les phosphates et le café cacao réunis. Mais, a-t-il déclaré, le secteur a connu une chute vertigineuse des entrées touristiques dans les  années 90. M. Sogoyou a rappelé que la préfecture de Kloto abrite la forêt classée de Missahoé qui est une zone à haute valeur de conservation, et qui draine un flux important de tourisme.
Il a ajouté qu’actuellement dans le monde le tourisme est l’industrie économique en pleine croissance avec plus d’un milliard deux cent millions (1.200.000) de touriste en 2015.
Pour le directeur exécutif de l’ONG ADETOP Satro Assimassi Kossi et le président de l’ADETOP, Doleku Yao, le tourisme au Togo, demeure un secteur économique à fort potentiel de croissance, précisant qu’en 2011, le pays a reçu la visite de 325.633 touristes qui ont généré des recettes d’environ 20 milliards de FCFA, soit 2% du PIB, selon les données de la direction de la planification et de la statistique du ministère en charge du tourisme.
Ils ont invité les promoteurs du tourisme à faire des choix appropriés pour le développement durable.

ATOP/AKS/KEA

Dans la même catégorie