APS MACKY SALL À KAOLACK POUR LANCER LES TRAVAUX DE DRAGAGE DU PORT APS LE PNUD RÉITÈRE SON ENGAGEMENT POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L’AFRIQUE MAP Présidentielle en RDC: Report de la visite de la délégation africaine de haut niveau qui devait se rendre lundi à Kinshasa (communiqué) ABP « Un milliard de francs CFA pour soutenir l’écosystème du numérique au Bénin » dixit Mme Aurélie Adam Soulé Zoumarou ABP La santé des populations préoccupe une mission médicale chinoise à Lokossa MAP Attaque dans le Nord du Mali: au moins huit Casques bleus tchadiens tués AIP Côte d’Ivoire: Environ 4 T de drogue et 23 T de divers produits prohibés incinérés à Aboisso ANP 3 Nigériens primés pour leurs projets innovants ANP Appui de la BID de plus 10 milliards FCFA à la filière riz au Niger MAP Attentat de Nairobi: la police arrête la femme et le père du kamikaze

Un atelier sur l’entreprenariat numérique


Brazzaville, 26 JAN 2016 (ACI) – Le ministre des postes et télécommunications, M. Hellot Matson Mampouya, a interpellé le 26 janvier à Brazzaville, les experts congolais à s’approprier le domaine numérique.

Au cours d’un atelier de formation sur l’entreprenariat numérique, le ministre Matson Mampouya a exhorté l’expertise nationale dans le domaine des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC), à assurer la souveraineté du Congo.

«Il nous faut cheminer inexorablement vers une société de l’information, l’émergence d’un Congo numérique et entamer la migration vers l’e-gouvernement et l’e-administration, à travers l’appropriation du domaine internet.cg», a insisté le ministre de tutelle à cet atelier organisé du 26 au 28 janvier en partenariat avec l’ICANN, l’ARPCE et l’ACNIC.

Intervenant au cours de cette formation sur le numérique qui vise la promotion de l’industrie des noms de domaines au Congo, le représentant de l’ICANN-Africaine, M. Yaovi Atohoun, a rappelé que la stratégie africaine de cet organisme mondial de gouvernance de l’internet qui est aussi en charge de l’attribution et de la gestion des noms de domaines, vise la création et le développement d’une industrie des noms de domaines.

« La stratégie africaine de l’ICANN assiste aussi les opérateurs de registres nationaux dans le déploiement de mesures de sécurisation des systèmes de noms de domaines au niveau des pays. Ainsi, les divers acteurs en charge de l’enregistrement des noms de domaines ont besoin d’avoir des connaissances en communication, marketing et une bonne connaissance de l’écosystème des noms de domaines», a-t-on appris.

Présentant les objectifs de cet atelier sur l’entreprenariat Internet et lancement de l’Identité Numérique des institutions congolaises, le directeur des nouvelles technologies, M. Luc Missidimbazi, a notifié que la coopération Congo-ICANN vise le renforcement des efforts à la mise en place d’un environnement propice au développement du numérique dans le pays.

Durant deux jours, les participants à cet atelier de formation placé sous la supervision des experts, vont débattre, entre autres, de l’état de l’industrie des noms de domaines au Congo, du marketing numérique, de l’économie de l’Internet et ses acteurs avant de suivre la présentation du Programme d’Identité Numérique Congo (PINIC), ainsi que les conditions pour devenir un registraire accrédité par ICANN.

Dans la même catégorie