APS L’AGENDA VERT AU CŒUR DU PARTENARIAT ENTRE DAKAR ET L’UE (AMBASSADRICE) APS MACKY SALL DEMANDE UN RAPPORT NATIONAL SUR LA SITUATION DES MARCHÉS APS NGAPAROU : INAUGURATION D’UNE ZONE ÉCOLOGIQUE COMMUNAUTAIRE ABP « Chacun des béninois peut être riche de son travail et non de l’argent de nous tous » dixit Patrice Talon ABP La ville de Grand-Popo fait sa toilette pour recevoir le chef de l’Etat ABP L’initiative « Bénin commune connect » au cœur d’une séance d’échange à Avrankou ABP Patrice Talon pour une élection présidentielle ouverte à tous ABP L’UNHCR et le CNR appuient le Ceg Vèdoko en matériel anti-Covid AIP Les nouveaux élèves de sixième du Collège Nanan Boa Kouassi III officiellement intégrés AIP Cote d’Ivoire-AIP/12 nouveaux cas de Covid-19 et 10 guéris

Un atelier sur l’intégration des structures islamiques d’éducation dans le système national à Katiola


  28 Octobre      10        Société (25218),

   

Niakara, 28 oct 2020 (AIP) – Un atelier de restitution axé sur l’intégration des structures islamiques d’éducation dans le système éducatif formel national s’est tenu, mardi 27 octobre 2020, à la préfecture de Katiola, le chef-lieu de la région du Hambol, en présence des parties prenantes et des autorités préfectorales.

La sensibilisation des responsables des structures islamiques d’éducation à savoir les écoles coraniques, franco-arabes ou autres, opérant dans la région du Hambol (Katiola), à se faire accompagner en vue de leur intégration dans le système éducatif formel, a été le point d’orgue de cette rencontre organisée à la préfecture de Katiola.

Au cours de rencontre d’information, d’écoute et d’échanges, des collaborateurs du Directeur régional de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle (DRENET-FP) de Katiola, Kouadio Koffi, puis du préfet de la région du Hambol, Jean-Baptiste Zamélé, ont mis en exergue les avantages et mieux, la nécessité urgente de l’intégration des structures islamiques d’éducation au système éducatif national et ce, tant pour l’apprenant que pour la communauté et le pays tout entier.

En Côte d’Ivoire en général et particulièrement dans la région du Hambol, les écoles coraniques et autres structures d’éducation islamique, majoritairement d’existence clandestine et donc illégale,  échappent au contrôle et donc à l’accompagnement des premiers responsables du système éducatif formel national, note-t-on.

Dans la même catégorie