MAP « Ce que nous vivons », un ouvrage collectif de réflexion autour du Covid-19 MAP Le Burkina Faso réaffirme son soutien à l’initiative d’autonomie au Sahara MAP Sahara: la Jordanie réitère son soutien à l’initiative d’autonomie dans le cadre de l’intégrité territoriale du Maroc MAP La famille de la Résistance à Guelmim condamne les manœuvres des ennemies de l’intégrité territoriale MAP Dakhla-Oued Eddahab: Plus de 13.000 bénéficiaires de l’initiative royale  »un million de cartables » MAP Des donateurs au chevet du Sahel central : 1,7 milliard USD mobilisé MAP Le Canada s’engage à accroître sa participation au développement du Sahel MAP L’ONU appelle à une action immédiate pour inverser la situation dans la région centrale du Sahel MAP Mysk Marrakech lance la commercialisation de son nouveau projet de luxe MAP Sahel central : l’accès humanitaire est compromis par l’insécurité (PAM)

UN ATELIER TECHNIQUE NATIONAL SUR LA CMU OUVERT À THIÈS


  23 Septembre      9        Santé (7751),

   

Thiès 23 sept (APS) – Des élus territoriaux venus de l’ensemble du pays prennent part à un atelier technique national de trois jours qui s’est ouvert, mercredi à Thiès, en prélude à un forum sur la participation des collectivités territoriales à la Couverture maladie universelle (CMU), a constaté l’APS.

‘’L’ensemble des régimes constitués dans la CMU est exclusivement géré par l’Etat. Les collectivités territoriales n’interviennent pas officiellement et de manière systématisée dans la CMU, alors qu’il est important qu’elles y participent’’, a dit à des journalistes Rachel Coly Boucal, secrétaire général du ministère du Développement communautaire, de l’Equité sociale et territoriale.

Mme Boucal a relevé pourtant qu’au lancement de la CMU, les collectivités territoriales étaient des ‘’acteurs très importants’’.

Elle a évoqué le souvenir des campagnes d’enrôlement au sein des mutuelles de santé, lesquelles ont permis d’atteindre un ‘’fort taux d’adhésion des populations’’.

Rachel Coly Boucal a expliqué qu’il s’agira surtout lors de cet atelier technique de montrer les enjeux de ce programme et les responsabilités des collectivités territoriales dans sa mise en œuvre.

‘’Nous allons vers un grand forum. Il était important de réunir les collectivités territoriales pour leur expliquer les enjeux de la CMU, recueillir leurs observations (…) et les accompagner davantage à s’approprier la notion de protection sociale’’, a ajouté Mme Boucal.

Le maire de Thiès Talla Sylla a, pour sa part, noté que le Code des collectivités territoriales prévoit, en ses articles 170, 306 et 307, la participation des collectivités territoriales à la CMU.

‘’Nous sommes obligés, tenus de nous impliquer dans l’enrôlement, la mobilisation, la participation pour la mise en œuvre de la CMU ‘’, a-t-il souligné.

La date du forum sur le rôle des collectivités territoriales dans la mise en œuvre de la CMU sera connue au terme de cet atelier.

La CMU est un programme de santé publique mis en œuvre depuis 2013 par l’Etat du Sénégal, afin d’assurer la prise en charge des dépenses de santé des personnes résidant sur le territoire national, à travers des régimes de couverture maladie.

Dans la même catégorie