AGP Gabon : La LINAFP s’offre trois nouveaux partenaires stratégiques MAP Nigeria : 130 morts dans une attaque au nord-ouest (nouveau bilan) ANGOP Un écrivain angolais lance « Experimentais Poépicos » au Portugal ANGOP Angola/Uruguay : Signature de nouveaux accords APS LES INFRASTRUCTURES, PRINCIPALE ATTENTE DES SPORTIFS À KAOLACK APS THIÈS : LA PLACE DE FRANCE RESTE TOUJOURS CE HAUT-LIEU DE RENCONTRES POLITIQUES AIP Côte d’Ivoire/ Les leaders politiques ivoiriens exhortés à prêcher la paix AIP Vers la valorisation des résidus du cacao en biocarburant en Côte d’Ivoire AIP Côte d’Ivoire/ La 6ème édition du Forum de l’emploi et de l’entrepreneuriat féminin se tient début mars à Abidjan Inforpress Futebol/Santiago Norte: “Primeira mão” das meias-finais da Taça Santiago Norte disputa-se esta quarta-feira

Un candidat indépendant dit « non » au boycott des élections municipales


  18 Septembre      31        Politique (21738),

   

Songon, 18 sept (AIP)- Richard Pauwa Traoré, candidat indépendant aux élections municipales à Yopougon, dit « non » au boycott des élections municipales du 13 octobre prochain.

« Nous ne partageons pas le sentiment qui dit qu’il faut aller à un boycott de ces élections municipales tant que la CEI n’est pas recomposée parce que nous estimons que tout en exigeant la recomposition de la CEI. Au contraire, nous devons toujours prendre part au processus démocratique. Nous devons participer par ailleurs aux différentes élections parce que la politique de la chaise vide n’a jamais apporté quoique ce soit », a indiqué dimanche, Richard Traoré, candidat indépendant retenu pour les prochaines élections municipales à Yopougon, lors d’un entretien avec l’AIP.

« Je me souviens encore quand nous étions plus jeunes dans les années 90 lorsque le président Laurent Gbagbo, le père de l’opposition ivoirienne se présentait contre le Président Félix Houphouêt-Boigny, nous n’avions pas une commission électorale indépendante, c’était le ministère de l’intérieur qui organisait les élections et qui proclamait les résultats. Malgré ces conditions le président Laurent Gbagbo qui a été l’acteur majeur de l’opposition et de la démocratie en Côte d’Ivoire n’a pas hésité a participé aux élections et cela lui a permis d’être le député de Ouaragahio (ville située au nord de Gagnoa dans la région du Gôh) dans ces conditions », a t il rappelé.

Toutefois, pour lui, la révision de la CEI est « un impératif » pour garantir le jeu démocratique dans notre pays . C’est pourquoi M. Traoré souhaite que les autorités procédent à la recomposition de ladite commission pour des élections municipales et régionales plus « crédibles » si possible.

Richard Pauwa Traoré a été préalablement secrétaire national chargé de l’insertion professionnel et de l’emploi au niveau de la jeunesse de son parti l’UPCI avant de devenir aujourd’hui le secrétaire national adjoint des nouveaux adhérents, a t on appris.

Dans la même catégorie