MAP Côte d’Ivoire/présidentielle: la procureure de la CPI « préoccupée » par les violences préélectorales APS MACKY SALL DISSOUT LE GOUVERNEMENT ET LIMOGE LA PRÉSIDENTE DU CESE APS MACKY SALL PRÉCONISE LA MOBILISATION DU FINANCEMENT DU PACASEN ET LA FINALISATION DU STATUT DE L’ÉLU LOCAL APS ELIMINATOIRES DE L’AFROBASKET 2021 : BONIFACE NDONG RATISSE LARGE POUR SA PREMIÈRE LISTE AIP Côte d’Ivoire-AIP/ 67 nouveaux cas de Covid-19 GNA Plan Int-Gh trains 150 PTA members to support children in e-learning AGP Gabon: Le Dr Achille Tchuitcheu Nadu installé à la tête du Centre-médical de Mandji APS MACKY SALL SOUHAITE LE RENFORCEMENT DES PROGRAMMES DE CAPACITATION DES JEUNES ANGOP Covid-19: Angola regista 203 novos casos APS « OCTOBRE ROSE » : UNE CAMPAGNE DE DÉPISTAGE DE L’AMICALE DES FEMMES DU JOURNAL LE SOLEIL

Un cas confirmé actif d’Ebola pris en charge au centre d’isolement de Lusengo à l’Equateur


  7 Octobre      9        Santé (7824),

   

Kinshasa, 07 Octobre 2020 (ACP).- Un seul cas confirmé actif de la maladie à virus Ebola est pris en charge au Centre d’isolement (CI) de Lusengo dans la zone de santé de Makanza dans la province de l’Equateur, rapporte le bulletin quotidien du ministère de la santé sur la situation épidémiologique de cette maladie parvenu mercredi  à l’ACP.

Aucun nouveau cas confirmé d’Ebola n’a été notifié depuis mardi 29 septembre 2020  jusqu’au mardi 06 octobre 2020, soit sept jours passés sans nouveau cas confirmé.

Depuis la déclaration de cette onzième épidémie d’Ebola en RDC  le 1er juin 2020, le cumul des cas est de 128 dont 119 cas confirmés et 9 cas  probables. Au total, il y a eu 50 décès (44 décès de cas confirmés et 6 décès de cas probables) et 68 vainqueurs d’Ebola (personnes guéries d’Ebola).

La source indique également que 35.326 personnes ont été vaccinées contre Ebola avec le vaccin rVSV-ZEBOV-GP depuis le début de la vaccination le 05 juin 2020.

Actuellement, treize zones de santé sont touchées par l’épidémie de  maladie à virus Ebola dans la province de l’Equateur. Il s’agit de Bikoro, de Bolomba, d’Iboko, de Mbandaka, de Lotumbe, de Wangata, d’Ingende, de Lolango-Mampoko, de Lilanga-Bobangi, de Monieka, de Bolenge, de Bomongo et de Makanza. 

Depuis le début de l’épidémie, le cumul des voyageurs contrôlés (prise de température) aux points de contrôle sanitaire est de 1.738.949.

A ce jour, 51 points d’entrée et de contrôle sanitaire ont été mis en place dans la province de l’Equateur afin de protéger les zones avoisinantes ainsi que les autres grandes villes du pays et d’éviter la propagation de l’épidémie dans les pays voisins.

Dans la même catégorie