APS L’ASSU OFFRE DES CONSULTATIONS MÉDICALES GRATUITES POUR LANCER SES ACTIVITÉS ANP Niamey : Lancement des initiatives de la BIT sur les sciences et la finance islamique ANP Bientôt un complexe commercial de l’université islamique à Niamey MAP Nigeria: six soldats tués dans une attaque de Boko Haram APS LE PM LANCE LES TRAVAUX DE CONSTRUCTION D’INFRASTRUCTURES ROUTIÈRES DANS LE SALOUM AIP Côte d’Ivoire: Des résultats probants enregistrés à la caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS) AIP Côte d’Ivoire: Un homme se suicide pour protester contre la conversion de sa femme au christianisme AIP Côte d’Ivoire: Les musulmans de Tiassalé invités à taire leurs querelles MAP La 2ème édition des rencontres africaines d’intelligence économique à Dakhla en juin prochain MAP Burundi: une famille de six personnes décimée par des pluies diluviennes

Un colloque à Abidjan pour approfondir le financement chinois sur le continent africain


Bondoukou, 16 mai (AIP) – Un colloque s’est tenu à Abidjan entre experts chinois et africains pour approfondir le financement de la Chine sur le continent africain qui s’élevait en 2017 à 2000 milliards de FCFA.

Ce colloque, initié par l’Ambassade de Chine en Côte d’Ivoire, en collaboration avec un bureau d’études, vise à poser les bases de l’approfondissement des financements et des investissements en Afrique dans les mois à venir.

Ces financements de projets de la Chine en Afrique sont estimés à 20 000 milliards de FCFA jusqu’en 2016 et concernent les secteurs des minerais, de l’agriculture, des infrastructures socio économiques et autres.

« Dès la fin de l’année 2018, nous allons concrétiser la mise en œuvre des projets avec un financement de 30 000 milliards de F CFA pour booster le développement de l’Afrique », a fait savoir l’ambassadeur de Chine en Côte d’Ivoire, Tang Weibin.

Le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly a affirmé que le partenariat de la Chine avec l’Afrique ne sera bénéfique à moyen terme que s’il favorise la transformation structurelle qui passe, entre autres, par la transformation locale des produits de base, le transfert de technologie et de développement du capital humain ainsi que le développement et le financement des petites et moyennes entreprises (PME).

Cette rencontre s’inscrit dans le cadre du programme sino-africain d’échanges et d’études.

(AIP)

zaar/cmas

Dans la même catégorie