AIP Satisfaction des populations de Niakara pour le projet de maintenance des pompes hydrauliques villageoises AIP Législatives 2021 : des militants de base RHDP de Grand-Bassam souhaitent le respect de leur choix AIP Législatives 2021 : Civis-Côte d’Ivoire appelle à la mobilisation des partis politiques pour consolider la démocratie AIP Des recommandations pour remettre l’école sur les rails à Zuénoula AIP Le « bon ton » recommandé lors de la campagne des législatives APS PRÉSIDENCE CAF : UNE RENCONTRE AU SOMMET ENTRE RESPONSABLES IVOIRIENS ET SÉNÉGALAIS (MÉDIAS) APS COVID-19 : LE CDC VISE ’’LES MEILLEURS VACCINS’’ POUR LE CONTINENT APS EL HADJ FAYE ‘’SAMINA’’ : ‘’LES MUSICIENS FONT ACTUELLEMENT PLUS DANS LE FOLKLORE’’ APS CHAN : LE VAINQUEUR EMPOCHERA UN PEU PLUS DE 675 MILLIONS DE FRANCS CFA AMI Les questions de la sécurité, de la stabilité et de l’annulation de la dette au centre de la visite du Président de la République à Bruxelles’

UN COMITÉ DE PILOTAGE POUR LA RÉPARTITION DE L’AIDE DE 2,5 MILLIARDS CFA ALLOUÉE AUX ACTEURS CULTURELS


  2 Janvier      13        Santé (8574),

   

Dakar, 1er jan (APS) – Un comité de pilotage sera mis en place pour la gestion du nouveau fonds d’aide de 2,5 milliards de francs CFA alloué aux acteurs culturels pour atténuer l’impact du COVID-19 sur leurs activités, a appris l’APS de la directrice des arts Khoudia Diagne.

« On s’est réuni pour discuter de la manière dont ce nouveau fonds devrait être gouverné, qui en a droit, comment faire la répartition’’ ou s’il faut reconduire le mode de gouvernance du premier fonds, a-t-elle indiqué dans un entretien.

« Au final, tout le monde était d’accord que le format adopté lors de la première répartition a été la bonne, à savoir qu’il faut un comité de pilotage qui représente tous les sous-secteurs à savoir deux par discipline, et après avoir des sous-comités », a-t-elle indiqué.

Ce mode de gouvernance a été retenu après une réunion d’information et de partage organisée jeudi à la Maison de la presse, en présence du secrétaire général du ministère de la Culture et de la Communication, Habib Léon Ndiaye.

Etaient également présents à cette rencontre, Birame Faye, directeur de cabinet du ministre de la Culture, ainsi que le directeur général du Théâtre national Daniel Sorano, Abdoulaye Koundoul.

Les acteurs culturels étaient représentés par les membres du comité de pilotage du premier fonds et les organisations professionnelles, parmi lesquelles l’Association des métiers de la musique, les Acteurs de l’industrie musicale, la Coalition des acteurs de la musique, « Say Wi ».

Il a été recommandé, après échanges entre le ministère et les acteurs culturels, que les bases de données soient revues par chaque sous-secteur, ces dernières ayant fait l’objet des nombreuses discordances lors de la première répartition du fonds de trois milliards accordés aux artistes.

« Il faut que ces bases de données soient réactualisées par les sous-secteurs et après on en fera un document de base de travail pour cette nouvelle répartition », a souligné la directrice des arts.

Les acteurs culturels ont proposé aussi que le fonds soit logé dans une banque et que les aides soient remises sous forme de chèque aux ayant droits.

La directrice des arts estime que ce point « nécessite des discussions, il nous faut retourner vers l’autorité pour voir si cela va être validé ou pas ».

Le chef de l’Etat Macky Sall avait octroyé, le 24 décembre dernier, 2,5 milliards de francs CFA aux artistes, après une première subvention de 3 milliards qui leur avaient été alloués en juin dernier.

Cet appui vise à permettre aux acteurs de mieux supporter les impacts négatifs du COVID-19 sur leurs activités, les manifestations culturelles n’étant pas encore autorisées en raison de la résurgence de la pandémie.

Dans la même catégorie