AIP Un sous-préfet ivoirien échappe à un lynchage AIP Les partisans de Laurent Gbagbo jubilent à Bonoua AIP Les enseignants de Los Angeles en grève GNA First Lady to host Merck African Asian Luminary Conference in October GNA Professor Atsu Ayee calls for reconstructing the Ghanaian society GNA NDC postpones flagbearer election APS POUR UN ALLÈGEMENT FISCAL FAVORISANT UN RETOUR RAPIDE SUR INVESTISSEMENT APS THIÈS : PARENTERUS, UNE USINE DE ’’SOLUTÉS STÉRILES’’ INAUGURÉE À BAYAKH 15 janvier 2019 à 21h15min 0 0% Tags: APS SODAGRI TABLE SUR UNE PRODUCTION DE 270 000 TONNES DE RIZ À KOLDA APS LES MONITEURS DES DAARAS MODERNES CHOISIS PARMI LE PERSONNEL DE L’EDUCATION NATIONALE (MINISTRE)

Un concert au profit de la coopération bilatérale


Brazzaville, 02  déc 2015 (ACI) – Les artistes russes Nikolaï Saratovski et Alexreï Morozov ont donné le 29 novembre dernier à Brazzaville, à l’Institut Français du Congo (IFC), un concert de la musique classique dans le cadre de la coopération bilatérale dans le domaine de la culture.

Les deux artistes, lauréats des concours internationaux, respectivement pianiste et flutiste, ont interprété des chansons russes et européennes pour faire connaître l’art russe au public congolais.

Au Congo, ils sont à leur deuxième présentation musicale après le Centre Culturel Russe. Ils ont déjà donné des concerts en Egypte et en Afrique du Sud, a-t-on appris au cours de cette présentation.

Celle-ci s’est faite en deux parties dont la première a porté, entre autres, sur Sonata «Undine» de C. Reinecke (1824-1910) ; la ballade pour flûte et piano de PH. Gaubert (1879-1941) ; «Adios Nonino» pour flûte et piano également de A. Hazolla (1921-1992).

La deuxième partie a concerné deux valses brillantes de F. Chopin (1810-1849) ainsi d’autres genres, notamment Sonatina pour pianio fis-moll de M. Ravel (1875-1937) ; Dédicace de R. Schuman (1810-1856)-F. Lisrt (1811-1886).

A cette occasion, la 3ème secrétaire à l’ambassade de la Fédération de Russie au Congo, Mlle Nathalie Kochetova, a souligné l’importance des relations entre son pays et le Congo, tout en espérant que cette pratique se développera dans l’avenir.

Dans la même catégorie