STP-Press Ministro Adlander de Matos recebe delegação portuguesa do Ministério de Trabalho numa missão do reforço da cooperação AIP Côte d’Ivoire/Réflexions à Yamoussoukro sur des plans de développement du pétrole et énergie en Côte d’Ivoire AIP Côte d’Ivoire/ La construction d’un pont à deux voies souhaitée sur la rivière Bâ à Broukro-Banouan AIP Côte d’Ivoire/ CEPE 2019: Un taux national de réussite de 84,48% enregistré AIP Côte d’Ivoire/ BTS 2019 : Plus de 360 candidats à Dimbokro APS VERS LA RÉHABILITATION DES CENTRES D’APPUI AU DÉVELOPPEMENT LOCAL (MINISTRE) APS CASAMANCE : DES POURPARLERS RÉCLAMÉS POUR ‘’ÉTEINDRE LES SIGNAUX ROUGES’’ ACP L’évêque de Butembo-Beni plaide pour la catégorisation des refugiés à accueillir GNA ROPAA Committee begins engagement of Diaspora GNA “Rehabilitate our roads”, communities in Ayensuoanu appeal

Un concert pour scruter d’autres horizons


  19 Janvier      44        Evénements (2668), Musique (492),

   

Brazzaville, 19 JAN (ACI) – La chanteuse congolaise, Mlle Liz, donnera un concert le 28 janvier prochain à Brazzaville, un spectacle au cours duquel elle se proposera de scruter d’autres horizons musicaux.

Etoile montante de la scène jazz congolaise, Mlle Liz envisage de rendre un hommage mérité à la musique congolaise dans un spectacle où se mêleront la rumba, le kilombo, le wala et divers autres mélodies et rythmes aux couleurs locales, africaines et occidentales.

Au cours de cette grande première qui aura lieu à l’Institut Français du Congo (IFC), la chanteuse se fera accompagner par le talentueux guitariste congolais, M. Press Mayindou, et de l’auteur compositeur Murphy Bueso pour offrir au public un moment de partage et de musique hybride.

A l’occasion de ce concert dont le droit d’entrée est fixé à 2000 F CFA pour les adultes et à 1000 F CFA pour les élèves et étudiants, Mlle Liz fera la promotion de son premier album sorti récemment et intitulé «Tiayala», qui signifie tout simplement  «une personne futée». Dans cet opus, elle explore plusieurs thèmes tels que l’immigration (dans la chanson «Ta dioka»), l’éducation et l’éveil spirituel.

Musicienne depuis l’âge de 6 ans, Mlle Liz marie la guitare, qu’elle manie bien, avec ses cordes vocales pour prêter sa voix aux répertoires des grandes chanteuses de jazz. Elle est habituée des scènes congolaises du Festival Panafricain de Musique (FESPAM), a-t-on appris.

Dans la même catégorie