GNA EC ends mop up registration exercise GNA NDC Flagbearer announces $10bn infrastructural plan GNA GNECC commends President’s intervention on students’ dismissal GNA Ridge Hospital suspends two for malpractices ANGOP Covid-19: Angola regista 100 novos infectados e cinco óbitos APS TOUBA : D’IMPORTANTS MOYENS FINANCIERS ET LOGISTIQUES MOBILISÉS POUR ASSAINIR LA VILLE AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Sidi Touré exhorte les populations de Béoumi à cultiver la paix et à vivre dans « la communion des cœurs » AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les rois et chefs traditionnels de l’Iffou appellent leurs pairs au strict respect des textes régissant leur corporation APS PLUS DE 12 MILLIONS D’HECTARES DE FORÊTS DONT 169 CLASSÉES (DIRECTEUR) APS MACKY SALL RECOMMANDE DE PLANTER DES ARBRES POUR REVERDIR LE PAYS

UN DÉPUTE RÉCLAME UNE UNIVERSITÉ PUBLIQUE POUR L’EST DU PAYS


  16 Novembre      4        Education (3197),

   

Dakar, 15 nov (APS) – Le député Djimo Souaré, du groupe Benno Bokk
Yaakaar (majorité), a demandé vendredi au ministre des Finances et du
Budget, Abdoulaye Daouda Diallo, de trouver un financement pour la
construction d’une université dans l’est du pays, ‘’au nom de l’équité
territoriale’’.

L’est est la seule partie du pays où n’existe aucun établissement
d’enseignement supérieur public, selon M. Souaré.

L’élu du département de Goudiry, dans la région de Tambacounda,
intervenait à la séance plénière de l’examen de la seconde loi de
finances rectificative (LFR2) de 2019, en présence du ministre des
Finances et du Budget, chargé de défendre la LFR2 pour le
gouvernement.

Dans l’ouest du pays, la région de Dakar accueille les universités
Cheikh-Anta-Diop et Amadou-Mahtar-Mbow, l’Université Gaston-Berger se
trouve dans une région du nord (Saint-Louis), qui bénéficie également
de la présence d’un institut supérieur d’enseignement professionnel en
construction à Matam, a rappelé Djimo Souaré.

L’ouest du pays dispose aussi de l’Université de Thiès, l’Université
du Sine-Saloum El Hadj-Ibrahima-Niass se trouvant dans le centre pour
les régions de Diourbel, Fatick et Kaolack, et l’Université
Assane-Seck au sud, la partie orientale du pays doit, elle aussi,
avoir une université ‘’au nom de l’équité territoriale’’, a soutenu M.
Souaré.

‘’Cette partie du Sénégal concentre plus d’un tiers du territoire
national’’, a-t-il souligné, faisant remarquer qu’‘’aucun
établissement d’enseignement supérieur public’’ n’est y construit.

Dans la même catégorie